/lifestyle/techno
Navigation

Le catamaran Energy Observer veut faire le tour du monde sans émettre de CO2

Coup d'oeil sur cet article

Équivalent sur mer de l’avion Solar impulse, l’Energy Observer, premier navire autonome en énergie, propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables, a été présenté vendredi en France avant sa mise à l’eau vendredi prochain.

Le catamaran de 30,5 m de long pour 12,80 m de large est le premier bateau au monde capable de produire son propre hydrogène par électrolyse à partir de l’eau de mer, ont expliqué à Saint-Malo les porteurs de projet, le navigateur Victorien Erussard, 38 ans, et l’homme d’images Jérôme Delafosse, 45 ans.

Après une série d’étapes en France, le navire appareillera pour une «odyssée du futur» de six ans: un tour du monde de 101 étapes sans émission de CO2, avec «pour objectif de partir à la découverte de solutions pour un futur plus propre», a expliqué Jérôme Delafosse, le chef d’expédition.