/weekend
Navigation

Une perte de poids qui rapporte

Une perte de poids qui rapporte
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La reine de la télévision américaine a récemment publié Cuisine, santé, bonheur, un livre ­regroupant les recettes alléchantes qui l’ont ­aidée à retrouver sa taille de guêpe. Une idée en or qui prouve que la femme d’affaires sait joindre l’utile à l’agréable.

Oprah Winfrey a toujours entretenu une relation amour-haine avec la nourriture. «J’ai lutté toute ma vie contre elle. Je l’ai utilisée comme drogue de prédilection et comme source de réconfort», a-t-elle confié à un ­journaliste du quotidien Newsday.

Au début de la soixantaine, l’animatrice a entrepris de redécouvrir le plaisir de bien manger sans se priver. «Il s’agit de faire des choix judicieux et de mieux connaître notre personnalité et nos désirs», a-t-elle affirmé. La star aurait-elle trouvé la recette gagnante? Près de deux ans après avoir entrepris un régime amaigrissant, elle affiche une vingtaine de kilos en moins et respire la santé en page couverture de son livre de recettes, dont le ­succès est presque assuré.

Une perte de poids qui rapporte
Photo Courtoisie

En plus de se joindre à Weight Watchers, l’animatrice a déboursé 43,2 millions de dollars pour acquérir 10 % des parts de l’entreprise en 2015. ­Elle s’est aussi associée au géant Kraft Heinz pour élaborer une nouvelle gamme de repas santé. Ces ­investissements rentables permettront à Oprah de ­bénéficier directement de l’affluence de nouveaux clients provoquée par sa métamorphose spectaculaire. «Quand je tombe sur quelque chose d’utile ou sur quelque chose qui m’apporte du plaisir, du réconfort ou de la facilité, je veux que les gens le découvrent afin qu’ils puissent en tirer profit à leur tour. C’est ainsi que l’idée d’un livre de recettes m’est venue», a-t-elle déclaré au magazine People.

Un livre de recettes proposant des plats simples magnifiquement ­illustrés et des anecdotes ­touchantes était un pari gagné d’avance pour la star.

L’importance du paraître

Oprah Winfrey ne s’en cache pas: elle a été victime de discrimination à cause de son poids. «Je pense que c’est le dernier préjugé qui subsiste dans notre société. Les gens en ­surpoids sont continuellement victimes de discrimination. J’ai été en surpoids et j’ai aussi ­atteint mon poids santé. Le traitement qu’on me réservait n’était pas le même», a-t-elle confié à Newsday.

Aujourd’hui âgée de 63 ans, elle peut enfin savourer sa maîtrise de l’être... et du ­paraître. «J’ai perdu suffisamment de poids pour que mon conjoint puisse me soulever et me porter jusqu’à la piscine!» s’est-elle réjouie lors de son entrevue avec People.