/24m/transports
Navigation

Des passages piétons en diagonale enfin à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Les piétons peuvent maintenant traverser légalement en diagonale à deux intersections de Montréal. Ces traverses en diagonale au centre-ville sont les premières du genre dans la métropole. Les deux passages sont situés à l’angle des rues McGill et Saint-Jacques et des rues du Square-Victoria et Saint-Antoine Ouest.

Le principe de telles intersections est simple : arrêter les voitures venant de tous les côtés pour permettre aux piétons de traverser dans la direction de leur choix. Les deux intersections concernées avaient déjà de tels feux rouges synchronisés, mais n’avaient pas de marquage rendant le passage diagonal légal.

Pour Jeanne Robin, co-porte-parole de Piétons Québec, l’aménagement de traverses diagonales à Montréal est positif, mais elle souligne qu’il est important de les implanter aux intersections adéquates plutôt qu’un peu n’importe où.

Ce marquage a été installé dans le cadre de la promenade urbaine Fleuve-Montagne qui reliera le Vieux-Port au mont Royal pour les piétons cet été.

Ce projet développé pour le 375e de Montréal propose un parcours commençant au musée de la Pointe-à-Callière et terminant au pied du mont Royal.

Éviter un ticket

Pour certains passants du quartier, ce changement est un bel ajout, mais cela ne changera cependant pas réellement leurs routines. «Tout le monde traverse déjà en diagonale avec ou sans [passage],» explique Stéphanie Desrosiers à propos des rues McGill et Saint-Jacques. «Les lumières [ne] sont pas assez longues pour passer d’un coin à l’autre.»

Un passage officiel est malgré tout apprécié si ce n’est que pour éliminer la crainte de certains de récolter une amende.

«Je traverse [en diagonale] à chaque matin pour la job, mais j’ai toujours un peu peur de me faire pogner par la police,» explique Antoine Dupuis, un travailleur du coin ayant à passer par ces intersections quotidiennement.

Selon la règlementation de la ville de Montréal, une amende de 37 $ est prévue si un piéton commet une infraction comme traverser en diagonale à une intersection sans passage adéquat. L’instauration d’un projet pilote concernant des traversées en diagonale faisait partie d’un plan d’action de la ville en 2013 selon un document publié par la direction des transports à l’époque.

Populaire ailleurs

Plusieurs villes à travers le monde utilisent les intersections en diagonale. La traverse d’Yonge-Dundas Square de Toronto en est un bel exemple.

Le passage d’Hachiko Square à Tokyo au Japon est l’une des intersections du genre les plus utilisées sur la planète avec en moyenne 1 million de piétons empruntant le passage chaque jour.