/finance/pme
Navigation

Petit fabricant devenu grand

Depuis 50 ans, l’entreprise résiste aux grandes surfaces et prend de l’expansion

Nouveau Québec - Dominic Pion
Photo Ben Pelosse Dominic Pion a été nommé président de Portes et fenêtres Verdun en 2008.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis 50 ans, Portes et fenêtres Verdun a su résister aux grandes surfaces, grâce au bon flair de ses dirigeants.

Le manufacturier, distributeur et installateur de portes et de fenêtres, qui célèbre ces jours-ci son 50e anniversaire, a servi quelque 350 000 clients. Il installe chaque année plus de 45 000 fenêtres, 11 600 portes et 1400 cuisines... Son chiffre d’affaires atteint les 50 millions $ et il emploie 400 personnes. ll compte une usine et dix succursales qui vendent les produits partout dans la grande région de Montréal, de Pointe-aux-Trembles à Kirkland, en passant par Terrebonne, Laval ou Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dominic Pion a été nommé président de l’entreprise en 2008, après 25 ans à y gravir les échelons. Et presque autant à y grandir. «J’y ai sûrement fait mes premiers pas! » dit l’aîné de trois garçons. Le cadet, Alain, dirige l’usine de Saint-Bruno.

Le flair des affaires

Son père, «un vendeur dans l’âme», qui a été dans les assurances et les produits alimentaires avant les portes et les fenêtres, a toujours senti là où allait le marché. Ainsi, au début des années 80, il a été le premier au Québec à introduire une nouveauté: la porte d’acier.

«Ç’a été l’élément propulseur», dit Dominic Pion. Suivra, en 1985, la première chaîne automatisée de montage pour la production de ces portes, puis la division Cuisines, et enfin, l’arrivée des franchisés, à un moment où le fondateur, qui avait travaillé fort toute sa vie, voulait ralentir.

Dans les années 90, une guerre de prix redoutable a suivi l’arrivée des grandes surfaces. Portes et fenêtres Verdun a dû s’ajuster, et offrir un plus, dit M. Pion. Les clients demandaient alors de plus en plus un service clé en main. Le virage a été payant: aujourd’hui, 95 % des ventes incluent l’installation.

Croissance

La compagnie prévoit de nouveaux points de vente, toujours dans la région de Montréal, où il y a encore beaucoup de place pour la croissance, dit Dominic Pion. «Il n’y a qu’à se promener dans les rues pour le voir!» L’usine augmentera sa capacité de production en 2018. Déjà, une nouvelle chaîne de montage pour les fenêtres en PVC est en fonction cette année. «Dans notre monde, la clé du succès, c’est le service. Et il doit être rapide.»

La compagnie

  • Domaine d’affaires : manufacturier, distributeur et installateur de portes et de fenêtres
  • Actionnaires: familles Pion; franchisés
  • Siège social: Montréal et Saint-Bruno
  • Nombre d’employés : 400