/sports/hockey/canadien
Navigation

Bilan des espoirs du CH: 7 choses à savoir à propos d’Antoine Waked

Bilan des espoirs du CH: 7 choses à savoir à propos d’Antoine Waked
Photo Agence QMI, Christian Leduc

Coup d'oeil sur cet article

Le Tricolore a annoncé la mise sous contrat de l’attaquant québécois Antoine Waked vendredi dernier. Ce joueur de 20 ans venait de compléter sa quatrième saison dans le circuit Courteau en 2016-2017.

Pour en apprendre un peu plus sur le nouvel espoir de l'équipe, le «Bilan des espoirs du CH» vous offre un compte-rendu en sept points.

1. Originaire de Saint-Bruno-de-Montarville sur la Rive-Sud de Montréal, Waked a disputé 224 matchs en quatre saisons dans l’uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda, récoltant au passage 157 points. Il a ajouté six points en 27 matchs de séries éliminatoires.

2. Waked était de la formation des Huskies qui a participé à la finale de la Coupe Memorial en 2016. Il avait récolté deux mentions d’aide lors du tournoi qui s’était soldé par une défaite de son équipe lors de la grande finale face aux Knights de London.

3. Après avoir inscrit 77 points en 157 matchs lors de ses trois premières saisons dans la LHJMQ, Waked a explosé cette année avec une récolte de 80 points, dont 39 buts, en 67 parties. Il a ainsi terminé au premier rang des marqueurs de son équipe, à égalité avec l’espoir de l’Avalanche du Colorado Jean-Christophe Beaudin.

4. Waked est un ailier droit de 6 pi 1 po et 190 lb qui est reconnu pour son jeu efficace dans les trois zones et pour son éthique de travail. Il peut remplir divers rôles sur la glace en raison de sa polyvalence et de son acharnement au travail.

Il possède des mains agiles qui lui permettent de soutirer habilement la rondelle à l’adversaire. Son tir des poignets est vif, mais il marquera la majorité de ses buts tout près du filet de l’équipe ennemie.

Même s’il n’est pas un marchand de vitesse, son coup de patin est solide et explosif. Il peut changer facilement de direction pour échapper à la couverture des défenseurs.

5. Un aspect du jeu qui a possiblement permis à l’ailier droit de connaître une aussi bonne saison est sans aucun doute l’augmentation du nombre de tirs dirigés vers les gardiens adverses. Il a bombardé les gardiens ennemis de 226 tirs cette saison, une production supérieure à ses trois premières années combinées.

Bilan des espoirs du CH: 7 choses à savoir à propos d’Antoine Waked
Photo Agence QMI, MARTIN ALARIE

6. Sa faible production lors des trois saisons précédentes est ce qu’il y a de plus préoccupant dans son cas. Il a connu sa meilleure saison au point de vue offensif, et de loin, alors qu’il était âgé de 20 ans dans une ligue qui renferme surtout des joueurs âgés de 16 à 19 ans.

À sa défense, il s’alignait dans une équipe qui a connu beaucoup de succès au cours des dernières années et qui possédaient beaucoup de profondeur et de talent à l’attaque. Il s’agit de la première année où on lui confiait un rôle destiné aux joueurs de premier plan d’une équipe.

7. Waked peut-il devenir un joueur efficace chez les professionnels? Ça reste à voir. Il possède des qualités indéniables, mais il devra faire ses preuves dans la Ligue américaine avant d’espérer un rappel dans la LNH.

Il sera intéressant de suivre sa progression avec le Rocket de Laval la saison prochaine.

Bourque à la Coupe du Président

Les six finalistes qui tenteront d’obtenir leur place au tournoi de la Coupe Memorial sont maintenant connus dans la Ligue canadienne de hockey.

Un seul espoir du CH évolue au sein de l'une de ses six équipes. Il s’agit du défenseur des Sea Dogs de Saint John, Simon Bourque, qui a rendez-vous avec l'Armada de Blainville-Boisbriand en finale de la LHJMQ.

Le défenseur de 20 ans est l’une des pièces maîtresses de l'unité défensive néo-brunswickoise, lui qui s’aligne à la droite de l’espoir des Sénateurs d’Ottawa Thomas Chabot.

En 14 matchs éliminatoires, il a déjà récolté 11 points, dont trois buts.

Si les Sea Dogs mettent la main sur la Coupe du Président, trois espoirs de l'équipe représenteront le CH à la Coupe Memorial puisque Mikhail Sergachev et Jeremiah Addison des Spitfires de Windsor sont les hôtes du tournoi qui débutera le 19 mai prochain.

De son côté, le gardien de but Michael McNiven a vu sa saison prendre fin en demi-finale de la Ligue junior de l’Ontario après que son équipe se soit inclinée en six rencontres face aux puissants Otters d’Érié.

Bradley attend toujours

Un seul espoir de la LCH repêché en 2015 n’a toujours pas reçu d’offre de contrat de la part du Tricolore. Il s’agit du joueur de centre Matthew Bradley, un choix de 5e ronde lors de cette séance de sélection.

Marc Bergevin a jusqu’au 1er juin pour l’embaucher, sans quoi Bradley sera de nouveau admissible au repêchage.

En 70 matchs cette saison, Bradley a inscrit 77 points, la meilleure récolte de sa carrière.

Il est le seul espoir de l’équipe oeuvrant dans la LCH à avoir conclu la dernière campagne avec une moyenne de point par match supérieure à 1.