/news/green
Navigation

Inondations à Gatineau: des enfants font des sac de sables

Ludovick Sabourin, 6 ans, travaille depuis deux jours pour aider les sinistrés de Gatineau.
Photo Samuel Blais-Gauthier Ludovick Sabourin, 6 ans, travaille depuis deux jours pour aider les sinistrés de Gatineau.

Coup d'oeil sur cet article

Avec les écoles et plusieurs bureaux fermés, de nombreux bénévoles dont plusieurs enfants sont venu prêter main forte aux sinistrés des rivières Gatineau et des Outaouais.

Ludovick Sabourain, six ans, a la pelle à la main et aide à remplir des sacs de sable.

«Je suis ici depuis deux jours», pousse-t-il sans en dire plus, trop occupé à pelleter.

En raison des inondations, plusieurs écoles étaient fermées lundi en Outaouais et le seront mardi. De nombreuse familles en on profité pour amener les enfants afin de donner un coup de pouce aux sinistrés.

Couverts de tuques et munis des botte d’eau ils étaient une quarantaine d’enfant à transporter difficilement des sacs de sable qui pèsent entre 30 à 50 livres.

«Mon petit homme Antony nous aide depuis 3 jours ici à faire du bénévolat», partage sa mère Stéphanie Champagne, visiblement fière de son fiston.

Mais il n’y a pas que des gamins sur place, des centaines de bénévoles sont à pied d’oeuvre et l’entraide est au rendez-vous.

Germain Lefevbre a la chance d’avoir une chaloupe. Alors qu’il s’aprétait à récupérer ses derniers meubles à la maison, un jeune couple lui a demandé un «lift» pour aller chercher leur chat prisonnier dans leur maison. Sans hésiter l’homme a accepté.

En plus des écoles qui ont décidé de fermer et qui le seront encore aujourd’hui, plusieurs employeurs ont offerts à leurs employés de faire du télé-travail ou de prendre congé.

Claude François Marcel a décidé de ne pas rentrer au travail pour faire une différence.

«Je suis venu aider mes prochains. C’important de s’impliquer», a t-il dit en passant en coup de vent, un sac de sable dans les mains.

Plus d’une centaine de bénévoles étaient sur place hier. Jusqu’à aujourd’hui pas de moins de 300 000 sacs de sables ont été distribués et ça continue.

Près de 400 maisons ont été évacués à Gatineau, ce qui représente environ 800 personnes.