/news/green
Navigation

Ils sauvent la demeure de leur secrétaire

La femme de Terrasse-Vaudreuil a reçu le coup de pouce de 12 employés

Line Barrette
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

TERRASSE-VAUDREUIL | Depuis huit jours, 12 collègues se sont relayés pour sauver la maison de leur secrétaire.

À la fin avril, Line Barrette avait commencé à ériger une barrière avec des sacs de sable pour protéger sa maison. Mais la secrétaire de la petite entreprise Frigo-zone-Réfrigération, qui habite à Terrasse-Vaudreuil, a été rapidement débordée face à la crue des eaux.

«Je passais mes nuits à placer des sacs de sable, mais l’eau n’arrêtait pas de monter. J’ai fait appel à un de mes collègues mardi dernier [2 mai], il est venu m’aider. Puis tous les autres employés se sont joints à nous dans les jours qui ont suivi.»

Depuis huit jours, les 12 employés de l’entreprise se relaient 24 heures sur 24 pour aider leur collègue, qui travaille dans l’entreprise depuis 17 ans.

En pleine nuit

Dominic Gariépy n’a pas hésité à se lever en pleine nuit pour aller aider sa collègue, qui l’a appelé parce que l’eau s’était infiltrée à l’arrière de la résidence.

M. Gariépy a pris congé depuis mardi dernier pour lui venir en aide, une requête qui a été acceptée par son employeur.

«J’avais les moyens financiers de pouvoir m’absenter les deux semaines, puis j’avais promis à Line que nous allions sauver sa maison», a renchéri l’homme de 22 ans.

Les copropriétaires de l’entreprise, Steven Bruneau et Alain Carpentier, se sont impliqués dans cette mission.

Tout le monde y va

«Quand j’ai entendu les gars en parler au bureau et que les chances n’étaient pas bonnes, on a décidé que tout le monde allait venir aider Line», a expliqué Alain Carpentier, vice-président de l’entreprise.

Il avoue que la situation est encore critique, mais que les efforts commencent à porter leurs fruits.

«Nous étions à 28 po d’eau devant notre mur de sacs, puis ce matin nous étions rendus à 21 po. Ça commence à s’améliorer. Encore quelques jours de surveillance et on aura réussi», a-t-il ajouté.