/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le français, une "langue étrangère" ?

Le français, une "langue étrangère" ?

Coup d'oeil sur cet article

Ah, le Canada, quel beau et vaste, et grand pays !

Où les deux langues officielles sont respectées, que dis-je célébrées, d'une mare à l'autre.

Dans vos rêves, les amis.

Au grand pow wow des médias de Banff en Alberta qui aura lieu en juin, des séries québécoises sont en nomination... dans la catégorie "langue étrangère".

Oui, parce que la langue de ce festival Canadian, auquel assistera la ministre du patrimoine Mélanie Joly, c'est l'anglais.

Alors Ruptures, Boomerang ou Victor Lessard se retrouvent dans la catégorie "langue étrangère" avec des séries mexicaines, suédoises, hollandaises.

Traités comme des étrangers dans notre propre pays... C'est-ti pas beau ça ?

Vous aimez-ti ça vous, que le français de Mélissa Désormeaux-Poulin (Ruptures) d'Antoine Bertrand (Boomerang) ou de Patrice Robitaille (Victor Lessard) soit considéré une "langue étrangère" comme l'espagnol ou le suédois ?

Dans le beau pays de notre PM "fluentement" bilingue, le français est une langue étrangère comme une autre ? No hay ningun problema ?

Mélanie Joly, qui est responsable des Langues officielles au gouvernement, profitera-t-elle de son allocution pour en glisser un mot ?