/news/politics
Navigation

Attentat-suicide à Manchester: «Le terrorisme s'est attaqué à notre jeunesse» – Philippe Couillard

La classe politique québécoise et canadienne attristée par l’attentat au concert d’Ariana Grande

Attentat-suicide à Manchester: «Le terrorisme s'est attaqué à notre jeunesse» – Philippe Couillard
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

TEL AVIV | «Le terrorisme s'est attaqué à notre jeunesse», a déploré depuis Israël le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, à la suite de l’attentat survenu lors d’un concert de la chanteuse pop Ariana Grande, à Manchester, en Angleterre.

«Il faut qu’on continue à assurer notre mode de vie, notre société démocratique et ouverte. Il ne faut pas donner à ces gens, ces barbares, la victoire de nous amener à nous retirer sur nous-mêmes et de ne plus vouloir être ensemble dehors, et nos jeunes en particulier», a déclaré Philippe Couillard, à son arrivée à l’Université de Tel Aviv, mardi matin.

Le premier ministre a dit s’être entretenu quelques instants plus tôt avec le délégué du Québec à Londres, Christos Sirros. Selon ce qui lui a été rapporté, tous les employés de la délégation et leurs familles sont sains et saufs. Le bilan venait alors de passer de 19 à 22 morts.

«Le terrorisme s'est attaqué à notre jeunesse. [...] Mes pensées aux proches des victimes», avait déclaré M. Couillard via son compte Twitter, peu de temps après son réveil en Israël, où il se trouve dans le cadre d’une mission économique.

«Outre le fait de condamner fortement et de déplorer cette horreur, il faut répéter que nous devons combattre et prévenir le terrorisme», a dit le premier ministre devant les journalistes québécois présents avec lui à Tel Aviv.

Plus de mesures de sécurité?

Cet attentat a de quoi rappeler celui du Bataclan, a observé M. Couillard. Faudra-t-il rehausser les mesures de sécurité autour lors des grands événements et festivals?

«Il y a déjà, je pense, plusieurs mesures de sécurité autour de ces rassemblements-là», croit M. Couillard. De nombreux attentats sont aussi souvent déjoués sans que l'on en soit informé, a-t-il rappelé.

«Il ne faut surtout pas arrêter de vivre dans nos sociétés, a-t-il répété. Qu’est-ce qu’ils veulent ces gens-là? Ils veulent qu’on soit terrorisés, le mot le dit... Ils veulent dénormaliser ces activités-là et nous amener à craindre d’y participer. Alors il ne faut certainement pas leur donner cette victoire-là.»

Le chef du Parti québécois a lui aussi réagi à la tragédie, sur les réseaux sociaux. «De tout cœur avec les habitants de #Manchester frappés par le terrorisme», a écrit M. Lisée.

«Quelle horreur. S'attaquer à des jeunes. Je suis profondément attristé pour les familles des victimes», a indiqué de son côté le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, sur Twitter.

Un combat à poursuivre «contre de tels gestes insensés»

OTTAWA | Les politiciens ont mis de côté leurs différents politiques, lundi soir, le temps d’adresser leurs pensées et leurs condoléances aux victimes de l’attentat-suicide de Manchester, qui a fait 22 morts et une cinquantaine de blessés lundi soir au Royaume-Uni.

Se disant ébranlé par l’attentat survenu lors d’un concert d’Ariana Grande, le premier ministre du Canada a offert ses «plus sincères condoléances aux familles et amis des personnes tuées» et a souhaité un «prompt rétablissement aux blessés».

«Aux côtés de nos alliés et de nos partenaires, nous allons poursuivre notre combat contre de tels gestes insensés et contre le terrorisme sous toutes ses formes. Nous ferons tout ce que nous pouvons afin d’aider les autorités britanniques à traduire les responsables en justice», a ajouté M. Trudeau dans un communiqué.

Le bureau du premier ministre a précisé que le gouvernement tentait toujours de déterminer si des Canadiens figuraient parmi les victimes.

Sur Twitter, les membres de l’opposition ont abondé dans le même sens que M. Trudeau. «Tous les gens de Manchester sont dans nos pensées. Nous prions pour les blessés et les proches des gens tués», a déclaré la chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose.

«Une nouvelle dévastatrice. Notre amour et nos pensées sont avec la ville de Manchester et tous ceux touchés par cette terrible attaque», a renchéri Thomas Mulcair.

– Avec la collaboration de l'Agence QMI