/entertainment/music
Navigation

Sirois veut que les sacs à dos soient bannis sur les sites de spectacles

Martin Sirois
Photo d'archives Martin Sirois

Coup d'oeil sur cet article

Le propriétaire de la firme de sécurité Sirois plaide pour l'interdiction des sacs à dos sur les sites de spectacles et croit qu'il faudrait revoir la configuration des zones d'attente.

Ce ne sont que quelques uns des points dont voudrait discuter Martin Sirois avec les organisateurs de grands événements dans le cadre d'une grande rencontre sur la sécurité dont il réclame la tenue depuis belle lurette déjà.

«Nous ne sommes pas à l'abri», a-t-il martelé, mardi matin, après avoir qualifié de «dégueulasse» l'attentat kamikaze de l'aréna de Manchester qui a fauché 22 personnes, dont une fillette de huit ans.

«C'est certain que je vais en parler cette semaine avec mes clients majeurs (Festival d'été, evenko, Gestev). (...) On fait le maximum avec ce qu'on a pour travailler. Si on veut sécuriser l'extérieur des périmètres festifs ou des amphithéâtres, tout est une question de budget.»

Coup de hache à donner

Après le Bataclan, c'est la deuxième fois que les salles de concert sont la cible des terroristes.

À court terme, Martin Sirois estime que des mesures s'imposent, à commencer par bannir les sacs à dos sur les sites extérieurs ou dans les arénas.

«Si tu vas dans un festival, apporte ton coupe-vent. La majorité de ce qu'il y a dans les sacs ne sert pas. On le sait, c'est nous qui les fouillons. Il faut donner un coup de hache et les gens vont comprendre si on leur explique.»

Agrandir les zones d'attente

De même, Martin Sirois est d'avis que les zones d'attente dans plusieurs grands événements sont à revoir. À l'entrée des plaines d'Abraham, par exemple, il n'est pas rare que des milliers de festivaliers fassent la file durant de longues heures dans un espace restreint où personne n'a fait l'objet d'une fouille.

«Elles sont peut-être trop condensées. Je vais recommander à mes clients d'agrandir les zones», a-t-il affirmé.

Aura-t-il une oreille attentive? À tout le moins, le FEQ se veut avant-gardiste en ce qui a trait à la sécurité, se réjouit M. Sirois. L'an dernier, le festival avait augmenté sans tarder la sécurité après le carnage de la promenade des Anglais à Nice.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.