/finance/news
Navigation

Voyager avec ses points, c’est possible

Print
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Avec le récent «scandale» des points Air Miles et l’avènement des sites web traitant de la chasse aux points, tels milesopedia et autres comparateurs de cartes de crédit comme RateHub, on se prend à rêver de voyager gratuitement grâce à des points.

Voici donc les grandes lignes des enseignements qu’offrent ces plateformes qui tentent de prouver que voyager gratuitement est relativement facile.

Il faut toutefois vous mettre en garde. Les cartes à points sont alléchantes, mais le crédit n’est pas un jeu. Il ne faut jamais se surendetter dans l’objectif de voyager «gratuitement». Sinon, vous repaierez rapidement votre voyage en intérêts.

Toutefois, pour le consommateur averti qui utilise déjà des cartes de crédit, autant en tirer profit au maximum!

Choisir sa carte

Un voyage «gratuit» se planifie en sélectionnant la bonne carte. La meilleure manière d’accumuler des milles demeure les généreux bonus de souscription des principales cartes. Lorsqu’en promotion, vous pouvez parfois avoir accès à un vol gratuit dès vos premiers achats, ce qui vous demanderait sinon de dépenser des dizaines de milliers de dollars.

Ces bonus peuvent toutefois être versés jusqu’à trois mois après l’obtention de votre carte. Informez-vous de ces délais si vous prévoyez voyager à court terme.

Vous voudrez aussi évaluer quel programme de points est associé à la carte convoitée. Assurez-vous que celui-ci vous permet d’accéder aux destinations que vous voulez visiter. Au Québec, l’un des programmes les plus intéressants est Aéroplan de par les nombreuses destinations desservies par Air Canada.

Les autres avantages d’une carte ne doivent pas non plus être négligés. Les assurances fournies, l’enregistrement gratuit de bagages et l’accès aux salons privés des aéroports représentent des avantages intéressants, et payants!

Assurez-vous aussi que la carte choisie est acceptée dans les commerces que vous visitez. Par exemple, Costco n’accepte que les cartes MasterCard, et plusieurs commerces refusent les cartes American Express. Vérifiez aussi si la carte présente des frais annuels et assurez-vous qu’ils sont moins élevés que la valeur des avantages obtenus. Au besoin, ce frais peut parfois se négocier à la baisse auprès de la banque émettrice.

Accumuler des points

Les différentes cartes permettent ensuite principalement de cumuler des points à chaque dollar dépensé via votre carte. En moyenne, vous obtiendrez environ un point par dollar. Plusieurs cartes vous offriront des bonus si vous achetez d’autres produits financiers de la même banque.

Gérer son crédit

Il est alléchant de se procurer plusieurs cartes et d’en cumuler les bonus et avantages, mais plus vous en aurez, plus il sera important d’en payer le solde religieusement chaque mois. Faites également attention, car toute demande de nouvelle carte affecte négativement votre dossier de crédit pour quelques semaines. Si vous désirez renouveler une hypothèque, évitez de demander une nouvelle carte dans les semaines précédentes.

Finalement, si l’idée de voyager à peu de frais vous allume, commencez par vous informer sur le sujet. Au Québec, le site milesopedia.com et le groupe Facebook qui s’y rattache représentent la source d’information la plus complète sur les différentes cartes offertes en plus de vous permettre d’échanger des trucs avec d’autres voyageurs. Bon voyage!

Conseils

♦ Commencez par vous renseigner en consultant des sites comme milesopedia.com et ratehub.com.

♦ Gérez votre crédit avant vos points et évitez toujours de vous endetter davantage pour quelques milles.

♦ Choisissez des cartes de crédit qui vous permettent d’utiliser les transporteurs aériens desservant les destinations qui vous intéressent.

♦ Profitez du renouvellement annuel de vos cartes pour changer de carte et ainsi accéder à de nouveaux bonus de souscription.