/sports/soccer/impact
Navigation

La profondeur de l'Impact sera mise à l'épreuve

L’Impact sera privé de sept joueurs partis en équipe nationale

Avec le départ de sept joueurs de l’Impact appelés en équipes nationales, le retour de joueurs comme Matteo Mancosu serait le bienvenu.
Photo d’archives Avec le départ de sept joueurs de l’Impact appelés en équipes nationales, le retour de joueurs comme Matteo Mancosu serait le bienvenu.

Coup d'oeil sur cet article

Habituellement, il y a moins de joueurs sur le terrain lors du premier entraînement suivant un match. Lundi, ils n’étaient qu’une poignée à travailler sous une pluie parfois forte.

«Il y en a la moitié qui sont à la récup et la moitié qui sont partis en équipes nationales», a expliqué Mauro Biello.

L’entraîneur-chef de l’Impact va devoir puiser dans ses réserves puisqu’il sera privé sept joueurs pour le match de samedi, à Kansas City.

Blerim Dzemaili (Suisse), Laurent Ciman (Belgique), Ambroise Oyongo (Cameroun), de même que Patrice Bernier, Anthony Jackson-Hamel, Wandrille Lefèvre et Maxime Crépeau, tous avec le Canada, seront avec leur équipe nationale.

Pris par surprise

Biello a admis qu’il a été un peu pris au dépourvu, même s’il savait qu’il perdrait des soldats cette semaine.

«Quand on avait planifié ce match durant cette période, on ne pensait pas que Blerim serait ici avant le temps et le match du Canada a été programmé après la sortie du calendrier.

«Il y a des gars qui vont avoir une bonne opportunité. Il y a de bons exemples de profondeur avec Jackson ou Fisher. Il y a aussi Ballou que l’on ne s’attendait pas à voir aussi dominant si tôt.»

Parmi les joueurs visés, on peut penser à Daniel Lovitz, Hassoun Camara, Victor Cabrera et David Choinière.

Opportunisme

Disons que cette pluie d’absences tombe un peu au mauvais moment puisque l’Impact vient de remporter ses trois derniers matchs à domicile, en incluant le Championnat canadien.

Daniel Lovitz est d’avis que l’équipe doit quand même profiter de son erre d’aller.

«Nous devons nous assurer d’être opportunistes quand le balancier penche en notre faveur et c’est ce que nous faisons.

«Nous allons avoir un mois difficile dans des endroits difficiles. J’espère que nous en reviendrons avec quelques victoires.»

Retours imminents

Les cadres seront nombreux à ne pas faire le voyage à la frontière du Missouri et du Kansas, Biello pourrait toutefois compter sur le retour de quelques blessés, dont Ballou Tabla (jambe).

«On espère que Ballou va récupérer cette semaine. Hernan (Bernardello) a eu une injection à l’aine et on va voir comment il va réagir.»

Matteo Mancosu se rapproche aussi d’un retour, lui qui a disputé son dernier match le 29 avril dernier.

«À la fin de la semaine, on va peut-être voir Mancosu réintégrer l’équipe. Je pense que ça va être trop tôt. On va y aller un jour à la fois.»

Finalement, c’est peut-être la fin d’un très lent retour parce qu’Andrés Romero devrait être du périple à Kansas City.

«Avec Romero, si la semaine se passe bien, il va pouvoir intégrer le groupe de 18 joueurs.»

L’Impact disputera un match amical au Fury d’Ottawa à la Place TD d’Ottawa, le 12 juillet prochain.