/sports/hockey
Navigation

Une équipe chinoise dans la Ligue canadienne de hockey féminin

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) a annoncé lundi qu’elle accueillera une équipe de Chine dans ses rangs, dès la saison 2017-2018.

Le Kunlun Red Star s’est entendu avec la ligue sur les termes d’un contrat de cinq ans.

Cette expansion aura pour effet d’ajouter entre 24 et 30 parties dans le calendrier régulier. Chaque équipe nord-américaine effectuera un voyage en Asie pour affronter la nouvelle formation dans un format de séries de trois duels. En retour, la nouvelle formation viendra en Amérique du Nord jouer une série de trois matchs contre chacune des équipes de la LCHF.

Questionné à savoir pourquoi avoir choisi le Canada, le Président de la nouvelle équipe qui sera basée à Shenzhen, Alex Zhao, a répondu franchement. «Parce que le Canada est le meilleur.»

«En tant qu’athlètes élites, nous avons l’occasion de faire une différence», a ajouté la joueuse de hockey américaine d’origine asiatique Julie Chu.

L’arrivée du Kunlun Red Star au sein de la LCHF est une mesure prise par la Chine pour intéresser la nation au hockey, alors qu’elle accueillera les Jeux olympiques d’hiver en 2022.

Le club aurait d’ailleurs procédé aux mises sous contrat de la gardienne finlandaise Noora Raty et l’attaquante américaine Kelli Stack.

L’équipe s’ajoute à une ligue qui comptait déjà cinq formations, soit les Canadiennes de Montréal, l’Inferno de Calgary, les Furies de Toronto, le Thunder de Brampton et les Blades de Boston.