/entertainment
Navigation

Bernard Drainville quitterait le FM93

L’animateur serait pressenti pour remplacer Benoit Dutrizac au 98,5 FM à Montréal

Des rumeurs persistantes envoient Bernard Drainville dans la métropole en remplacement de Benoit Dutrizac.
Photo d'archives, Simon Clark Des rumeurs persistantes envoient Bernard Drainville dans la métropole en remplacement de Benoit Dutrizac.

Coup d'oeil sur cet article

Le FM93 serait en voie de perdre l’un de ses animateurs vedettes à la suite de rumeurs persistantes qui envoient Bernard Drainville dans la métropole en remplacement de Benoit Dutrizac.

Selon des informations obtenues par Le Journal, l’ancien ministre péquiste serait actuellement le candidat sur les rangs pour prendre les rênes de l’émission du midi du 98,5 FM, la station montréalaise de Cogeco. Cette nouvelle union radiophonique serait sur le point d’être scellée. Drainville succèderait alors à Benoît Dutrizac, congédié plus tôt cette semaine.

Le principal intéressé n’a pu être joint pour commenter en soirée lundi après que la rumeur ait commencé à circuler. De son côté, son coanimateur Éric Duhaime s’est fait avare de commentaires. «Ce n’est pas à moi qu’il faut parler», s’est contenté de dire l’autre moitié du tandem Duhaime-Drainville le midi, renvoyant vers le grand patron du FM93, Pierre Martineau.

Patron pas au courant

Ce dernier a semblé surpris lorsque questionné au sujet de son protégé et a indiqué que «Bernard Drainville était toujours à l’emploi du FM93». «Bernard est encore en ondes chez nous. Il était là ce midi et il sera là demain», a affirmé le directeur général de la station, pas au fait les rumeurs qui circulaient à propos de son animateur.

Bernard Drainville était à l’emploi du FM93 depuis l’été 2016, lui qui s’était joint à Éric Duhaime au mois d’août pour Duhaime-Drainville le midi. Il avait préalablement quitté la politique au début de l’été, délaissant son siège de député de Marie-Victorin.