/finance/business
Navigation

Mine Niobec Première journée de grève pour les syndiqués

Les travailleurs de la mine Niobec ont déclenché une grève à la suite du refus des dernières offres patronales.
Photo Roger Gagnon Les travailleurs de la mine Niobec ont déclenché une grève à la suite du refus des dernières offres patronales.

Coup d'oeil sur cet article

Incapables de s’entendre avec leur employeur, les travailleurs syndiqués de la mine Niobec sont officiellement entrés en grève, mercredi matin, après avoir rejeté massivement la dernière offre patronale.

Rencontré sur la ligne de piquetage, le responsable des communications de la section locale d’Unifor, Jacques Doré, blâme l’actuel propriétaire de la mine pour la dégradation du climat de travail.

Selon lui, Magris Resources, qui a acheté Niobec à l’automne 2014, manque de respect envers ses employés.

«Du temps d’IAMGOLD, on avait d’excellentes relations de travail. Il y avait toujours une façon de trouver une solution. Aujourd’hui, des relations de travail, il n’y en a plus.»

L’électricien de métier, qui travaille depuis sept ans pour Niobec, qualifie la dernière offre patronale de «drastique», tout en restant discret sur son contenu.

L’employeur, par voie de communiqué, parle d’une offre «juste [...] qui permettra aux employés cols-bleus de continuer à bénéficier d'excellentes conditions de travail.»

Régime de retraite

Au cœur du conflit se trouvent un gel des primes pour les syndiqués et la fin de la participation de l’employeur dans le régime de retraite pendant la durée de la prochaine convention collective. Certains points relatifs au syndicat achoppent aussi, comme la diminution du nombre de libérations, par exemple.

La balle est maintenant dans les mains de l’entreprise et de la conciliatrice. «Nous, on est prêts à retourner à la table de négociations», indique Jacques Doré.

Magris Resources a déclaré vouloir continuer de faire fonctionner la mine avec des cadres pendant la durée du conflit.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.