/24m/job-training
Navigation

L’art oublié de se présenter convenablement

L’art oublié de se présenter convenablement
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Catherine Martellini - 37e AVENUE

 

L’entrevue est souvent le moment où l’on met le paquet pour se faire valoir: on scénarise la rencontre en tentant de prévoir les questions et on peaufine son pitch de vente pour arriver à convaincre son futur employeur qu’on est la crème de la crème.

Mais ce n’est pas le seul contexte où l’on devrait se préparer. Le milieu de travail regorge en effet de situations où l’on doit faire une première bonne impression, comme par exemple, un appel avec un fournisseur, un dîner avec un client qu’on souhaite obtenir...

Dans tous les cas, le respect de ces incontournables vous donnera plus de chances de viser dans le mille, selon la cible que vous cherchez à atteindre.

1 Voir la relation comme un partenariat

L’égalité, c’est ce que vous devriez toujours chercher à atteindre dans toute relation, sans égard à votre niveau hiérarchique. «On doit d’abord offrir son aide et privilégier une approche qui aiguillera son interlocuteur, par exemple en disant “que penses-tu de telle façon de faire” ou “es-tu au courant de tel élément”», explique Nadine Beaupré, dirigeante et coach professionnelle à Intrapreneur-e.

2 Écouter avant de parler

Oui, lorsque vous tendez la main à quelqu’un, vous devez vous présenter en mentionnant en peu de mots ce que vous faites. Mais personne n’a dit que vous deviez monopoliser toute l’attention. Une écoute active permet de recueillir des indices sur les enjeux qui touchent votre interlocuteur. «Il est plus facile ensuite de faire des liens entre ce qu’il vous a dit et vos compétences», souligne Nadine Beaupré.

3 Devenir un raconteur

Peu importe la richesse de vos expériences, l’énumération de vos emplois passés et de vos réalisations en ordre chronologique aura le même effet qu’un bon somnifère. « l faut s’approprier son histoire de vie et savoir la raconter pour rejoindre les intérêts de la personne en face de nous», soutient la coach professionnelle.