/finance
Navigation

Son billet à 1 M$ a traîné 10 mois sur son frigo

Le Robervalois Dany Labeaume a l'habitude d'accumuler une quinzaine de billets avant de se rendre à la valideuse. Cette fois, ce fût toute une surprise pour le gagnant de l'Extra qui a réclamé son lot de 1 M$ près d’un an après le tirage.
Photo Thomas Gaudreault Le Robervalois Dany Labeaume a l'habitude d'accumuler une quinzaine de billets avant de se rendre à la valideuse. Cette fois, ce fût toute une surprise pour le gagnant de l'Extra qui a réclamé son lot de 1 M$ près d’un an après le tirage.

Coup d'oeil sur cet article

Le Robervalois Dany Labeaume a l'habitude d'accumuler une quinzaine de billets avant de se rendre à la valideuse. Cette fois, ce fut toute une surprise pour le gagnant de l'Extra, qui a réclamé son lot de 1 M$ près d’un an après le tirage.

Le billet gagnant se trouvait donc chez Dany Labeaume, 38 ans, depuis le 2 septembre 2016.

Une vieille habitude de cumuler les billets sur son frigo est à l'origine du délai de réclamation.

Selon lui, en valider plusieurs à la fois lui assure de gagner au moins un petit quelque chose.

INCRÉDULE

«J'en avais 19 sur mon frigo, je disais à la blague que le million était sur mon frigo, mais jamais j'aurais pensé que c'était vrai», explique celui qui a reçu son chèque lors d’une conférence de presse, hier matin au Lac-Saint-Jean.

Lorsqu'il s'est présenté au Ultramar du boulevard Marcotte, à Roberval, en début de semaine, M. Labeaume a fait venir un autre commis parce qu'il ne croyait pas le premier.

«Je n’étais pas capable de comprendre que c'était vrai ce qui m'arrivait.»

Une moto, une remorque et une préparation de la retraite figurent parmi les projets du gagnant.

«Il n'est pas question que je ne retourne pas travailler. Demain matin, je serai dans le bois», souligne le travailleur forestier, en se disant très calme et serein avec le fait que son compte en banque est maintenant mieux garni.

PARTAGE

Le nouveau millionnaire a décidé de partager le montant avec ses parents.

«Il m'a appelé pour me dire qu'il avait une bonne nouvelle. Je lui ai dit à la blague qu'il avait gagné le million. Eh bien, j'avais raison», souligne son père,

Clément Labeaume, qui est très content pour son fils et qui souhaite que celui-ci garde les pieds sur terre.

«C'est un petit montant parmi les gros, a-t-il dit. Il ne peut pas prendre sa retraite tout de suite à 38 ans.»