/news/health
Navigation

Une omnipraticienne de Québec sanctionnée par ses pairs

La Dre Louise Dostie, est radiée pour une période de 22 semaines par le Conseil de discipline du Collège des médecins.
Photo d'archives courtoisie La Dre Louise Dostie, est radiée pour une période de 22 semaines par le Conseil de discipline du Collège des médecins.

Coup d'oeil sur cet article

Une omnipraticienne de Québec, la Dre Louise Dostie, est radiée pour une période de 22 semaines par le Conseil de discipline du Collège des médecins qui lui reproche d'avoir prescrit des sédatifs pour son usage personnel.

La Dre Dostie a plaidé coupable aux huit chefs d'accusation qui pesaient contre elle. L'omnipraticienne s'est également engagée à ne plus prescrire de sédatifs-hypnotiques pour une période de cinq ans débutant le 1er avril 2017.

En septembre dernier, Louise Dostie a écopé d'une peine d'emprisonnement de 90 jours à être purgée de manière discontinue, après avoir été reconnue coupable pour une troisième fois de conduite avec les facultés affaiblies.

Le Conseil de discipline a mis en lumière que l'omnipraticienne de 52 ans éprouve des problèmes de dépendance à l'alcool depuis une quinzaine d'années. Depuis novembre 2015, elle effectue un suivi thérapeutique mensuel à la clinique Nouveau départ.

Manquements

«L'intimée s'est servie de son pouvoir de prescrire pour obtenir, pour son usage personnel, de la médication de la classe des hypnotiques-sédatifs en ayant recours à ses proches pour tromper les pharmaciens», a relevé le Conseil de discipline.

Selon ce qui a été déposé en preuve, un pharmacien de Québec a porté à l'attention du syndic du Collège des médecins les agissements de la Dre Dostie. En juillet 2015, notamment, cette dernière s'est présentée à l'officine avec une ordonnance qu'elle avait soi-disant rédigée pour un ami. Lorsque le pharmacien a contacté l'ami en question, celui-ci a indiqué que ce médicament ne lui était pas destiné.

Le même pharmacien a mentionné qu'une ordonnance semblable a été servie à la Dre Dostie, le 22 juin 2015, et qu'elle n'a jamais été remise à monsieur X. Il a affirmé n'avoir pu la joindre, puisque les ordonnances étaient rédigées sur un carnet d'une clinique médicale de Sainte-Foy où elle n'exerçait plus.

Depuis 2014, l'omnipraticienne pratique exclusivement la phlébologie (traitement des varices).