/news/currentevents
Navigation

La mafia avait son commando

Des membres de gangs de rue sont accusés de meurtre, d’incendies criminels et de possession d’armes

Coup d'oeil sur cet article

Des membres d’un gang de rue montréalais qui auraient formé un commando à la solde de la mafia italienne ont été inculpés jeudi d’un meurtre, de trois incendies criminels et de possession illégale d’armes à feu.

Identifiés aux Rouges, Jeff Joubens Theus, 25 ans, Ebamba Lufiau, 28 ans, Elvis Comoe, 28 ans, Vladimir Laguerre, 27 ans, Leeroy Abraham, 25 ans, Kens Emmanuel Noël, 24 ans et Pawel Platcha, 25 ans, ont comparu face à une kyrielle d’accusations, au palais de justice de Montréal.

Theus et Lufiau auraient tué par erreur un homme de 72 ans attablé dans un café italien du secteur Ahuntsic, le 2 juin 2016.

Selon nos informations, Angelo D’Onofrio, abattu au café Sinatra (l’ancien Hillside Café), aurait été confondu avec Tony Vanelli, un proche du clan Cotroni qui s’était rallié au parrain Vito Rizzuto quand ce dernier a pris le contrôle de la mafia montréalaise, au début des années 1980.

Angelo D’Onofrio<br />
<i>Tué par erreur</i>
Photo courtoisie
Angelo D’Onofrio
Tué par erreur

Rivaux du clan Rizzuto ?

Theus, Lufiau, Comoe et Noël sont aussi accusés d’avoir lancé des cocktails Molotov dans trois établissements liés à l’entourage du clan Rizzuto.

Le quatuor aurait incendié un immeuble commercial du boulevard Maurice-Duplessis, à Rivières-des-Prairies, appartenant à un proche du mafioso Marco Pizzi, le 12 décembre 2016.

Le 5 janvier 2017, ce fut au tour du salon de coiffure Streakz, propriété de la conjointe du mafieux Carmelo Cannistraro qui fut condamné dans l’opération Colisée pour paris sportifs, à Laval.

Et le 25 avril, les présumés incendiaires ont tenté de faire flamber le complexe funéraire Loreto, propriété de la famille Rizzuto, sur le boulevard des Grandes-Prairies, à Saint-Léonard.

2e fois en 4 ans

Le jeune Theus, qui est aussi inculpé de vol qualifié et de voies de fait causant des blessures, a passé 10 mois en prison, à Québec, entre 2012 et 2013, pour voies de fait et menaces. L’un de ses complices d’alors, Alexandre Michaël, disait fièrement faire partie des Money First Gangsters, une clique d’allégeance rouge composée de rappeurs.

C’est la deuxième fois en quatre ans que la police appréhende des Rouges pour un meurtre commandé par la mafia. Cinq membres allégués du Unit 44, un gang de Rivière-des-Prairies proche des Bô-Gars, sont en attente de procès pour avoir liquidé Gaétan Gosselin, un ami du caïd Raynald Desjardins, dans le secteur Mercier, en 2013.

Six des sept accusés

Kens Emmanuel Noël
Photo courtoisie
Kens Emmanuel Noël
Vladimir Laguerre
Photo courtoisie
Vladimir Laguerre
Ebamba Lufiau
Photo courtoisie
Ebamba Lufiau
Jeff Joubens Theus
Photo courtoisie
Jeff Joubens Theus
Leeroy Abraham
Photo courtoisie
Leeroy Abraham
Elvis Comoe
Photo courtoisie
Elvis Comoe