/news/politics
Navigation

Elsie Lefebvre devient conseillère municipale indépendante

Elsie Lefebvre devient conseillère municipale indépendante
Photo Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Courtisée par les trois principaux partis de Montréal, la conseillère dans Villeray, Elsie Lefebvre, a annoncé dimanche qu’elle devient conseillère indépendante le temps de choisir le parti auquel elle se joindra aux prochaines élections.

Élue d’abord en 2009 avec Vision Montréal, puis en 2013 sous la bannière du parti Coalition Montréal, Mme Lefebvre estime que c’était le moment propice pour prendre du recul afin de faire son choix.

«Après la mort de Marcel Côté [fondateur de Coalition Montréal], c’était important pour moi de faire mon mandat sous la bannière de Coalition Montréal pour respecter le mandat qu’on m’avait donné, a indiqué Mme Lefebvre en entrevue. On arrive au bout des quatre ans. C’est un moment propice pour devenir indépendante et prendre du recul afin de déterminer ce qui serait idéal pour les citoyens de Villeray.»

Coalition Montréal a déterminé en congrès jeudi passé que le parti ne présentera pas de candidat à la mairie aux prochaines élections, ce qui a motivé d’autant plus la décision de Mme Lefebvre.

Choix à venir

La conseillère indique que jusqu’à maintenant elle n’a «pris aucune décision [et que] toutes les options sont ouvertes».

Elsie Lefebvre avait été nommée par le maire Denis Coderre responsable au comité exécutif de la stratégie de l’électrification de transports, en plus d’être présidente de la commission de l’environnement. Elle est également la porte-étendard de la conciliation travail-famille à l’hôtel de ville.

Ce nouveau départ au parti Coalition Montréal survient peu après ceux de Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, et de Russel Copeman, maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, qui ont tous deux joint l’Équipe Denis Coderre.

Le maire du Sud-Ouest Benoît Dorais, qui était chef de Coalition Montréal depuis juin 2014, a annoncé il y a dix jours qu’il joint les rangs de Projet Montréal.

Le parti ne compte donc plus qu’un seul élu, Marvin Rotrand, qui a été réélu chef par acclamation au congrès de jeudi.

– Avec l'Agence QMI