/news/politics
Navigation

Un nouveau nom pour l’édifice d’Hydro-Québec

Hydro Québdec
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Même si c’est plus souvent le nom de René Lévesque qui est associé à la création d’Hydro-Québec, le siège social de la société d’État portera désormais le nom du premier ministre de l’époque en devenant l’édifice Jean-Lesage.

C’est le buste de l’ex-ministre libéral des Richesses naturelles — et premier ministre péquiste — René Lévesque qui accueille les visiteurs au rez-de-chaussée de l’édifice.

Les libéraux de Philippe Couillard ont toutefois décidé de renommer le bâtiment pour souligner la contribution du premier ministre Lesage, à l’origine de nombreuses réformes de la Révolution tranquille.

« Pas un concours de mémoire »

«Je suis certain que [MM. Lesage et Lévesque] seraient heureux de voir leurs deux noms honorés», a affirmé M. Couillard, rappelant les nombreuses contributions des deux hommes politiques, tantôt alliés, tantôt rivaux.

«Ce n’est pas un concours de mémoire, c’est l’affirmation d’une immense contribution au Québec, qui déborde de l’hydro-électricité», a-t-il dit.

«On ne le fait pas aux dépens de M. Lévesque, mais M. Lesage va au-delà de ça, a-t-il ajouté. C’est aussi l’éducation, les programmes sociaux. Tout le Québec moderne est attribuable à sa contribution.»

M. Lesage a été premier ministre de 1960 à 1966. Le siège social d’Hydro-Québec a été inauguré en 1962. Une importante centrale autrefois appelée Manic-2 porte déjà le nom de M. Lesage depuis 2010.