/news/politics
Navigation

Sondage Léger: CAQ et QS en hausse, le PQ en baisse

Periode des questions
Photo d'archives Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La tendance à la baisse du Parti québécois (PQ) se poursuit, selon un nouveau sondage qui indique que la formation souverainiste récolte 22 % des intentions de vote en juin, comparativement à 23 % et 29 % respectivement en mai et janvier.

Avec 22 % des appuis, le PQ de Jean-François Lisée a ainsi perdu sept points depuis le mois de janvier dernier, indique le sondage Léger-Le Devoir publié samedi.

Periode des questions
Photo Simon Clark

 

Selon le coup de sonde, le Parti libéral du Québec récolte 31 % des appuis (32 % en mai); la Coalition avenir Québec, 28 % (26 % en mai) et Québec solidaire, 15 % (13 % en mai).

«C’est un peu le rejet des partis traditionnels, a fait savoir le sondeur Jean-Marc Léger en entrevue à TVA Nouvelles. Le PLQ à 31 %, c’est le pire score de leur histoire. Le PQ a 22 %, c’est le pire score de leur histoire.»

Dans le même temps, les deux autres partis ont progressé dans les intentions de vote. La CAQ de François Legault a pris cinq points pendant ce temps.

«Le PQ se fait arracher des voix de deux côtés, aussi bien par la CAQ à droite que par QS à gauche», a illustré le sondeur.

Pour QS, il s’agit d’une remontée de six points depuis le début de l’année avec l’arrivée notamment de Gabriel Nadeau-Dubois. «Ils ont pratiquement doublé en termes de voies. Dans le sondage on mesure pour la première fois des gains à l’extérieur de Montréal.»

Periode des questions
Photo Agence QMI, Joël Lemay

 

Par ailleurs, lorsqu’on demande aux Québécois qui ferait le meilleur premier ministre du Québec, Jean-François Lisée obtient seulement 13 %, à peine trois points de plus que le duo Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois. François Legault et Philippe Couillard récoltent respectivement 23 % et 20 %.

«C’est sûr qu’au global les deux tiers des Québécois sont contre le gouvernement actuel, a expliqué Jean-Marc Léger. Ensuite, ils cherchent une alternative. Tranquillement la CAQ est en train de se reconstruire et de devenir une alternative non seulement dans le 450, mais aussi dans les autres régions du Québec ou elle devance le PQ chez les francophones. C’est quelque chose de nouveau.»

À plus d’un an des prochaines élections, Jean-Marc Léger reste toutefois prudent. Il souligne notamment que durant l’été, la situation est plus favorable pour le gouvernement en place. «Moins on entend parler du gouvernement, moins on est insatisfait.»

De plus, M. Leger rappelle que le gouvernement Couillard a eu plusieurs bonnes nouvelles: la baisse du taux de chômage, le surplus, la cote de crédit et même la position constitutionnelle «qui est relativement bien reçue par les Québécois».

Ce sujet délicat a été mesuré par le coup de sonde qui indique que 41 % des Québécois sont d’accord avec ce projet contre 34 % qui sont en désaccord. De plus, 35 % des répondants qui disent voter PQ sont même en accord avec la proposition de relancer le dialogue constitutionnel avec Ottawa afin que le Québec signe la constitution canadienne de 1982.

Le sondage a été réalisé en ligne du 19 au 21 juin auprès de 984 Québécois.