/entertainment/tv
Navigation

Le Québec va frapper un mur

Une adaptation québécoise du grand jeu télévisé The Wall se prépare

The Wall
Photo Courtoisie Diffusé aux États-Unis, le jeu télévisé The Wall a aussi conquis la France. L’Espagne et l’Allemagne prévoient également une adaptation.

Coup d'oeil sur cet article

Un gigantesque mur américain s’amène au Québec... mais pas celui que Donald Trump veut construire à la frontière mexicaine.

Le jeu télévisé The Wall fera l’objet d’une adaptation québécoise, a appris Le Journal.

Québecor Contenu vient effectivement d’acheter les droits du populaire rendez-vous de NBC. Impossible de savoir où The Wall aboutira, mais il y a fort à parier que TVA héritera du jeu à grand déploiement puisqu’il s’agit d’une émission rassembleuse dotée d’un plateau rappelant ceux du Banquier et autres Who Wants To Be A Millionaire. Musique dramatique et montage nerveux inclus.

Le concept de The Wall n’a rien de sorcier. Vous souvenez-vous de Plinko, ce jeu culte de The Price is Right dans lequel les concurrents devaient faire tomber une pastille le long d’une imposante planche cloutée pour gagner des sous? The Wall reprend cette formule gagnante, mais au lieu d’une pastille, les concurrents doivent lancer des boules: vertes en cas de bonnes réponses et rouges en cas de mauvaises réponses.

Le jeu Plinko à The Price is Right.
Photo Courtoisie
Le jeu Plinko à The Price is Right.

Car The Wall teste les con­naissances des participants au moyen de questions de culture générale. Les boules vertes permettent aux concurrents de gonfler leur cagnotte, tandis que les rouges réduisent sa taille. La valeur des sommes ajoutées ou retranchées est déterminée selon l’endroit où arrive chaque boule en bas du mur, lequel est divisé en 15 rangées affectées d’un montant différent. Aux États-Unis, une case porte même le chiffre de 1 million $. Et quand une boule verte y termine sa course, les explosions de joie des concurrents sont franchement contagieuses.

Animateur recherché

On ignore qui pilotera ce Wall québécois. S’il n’animait pas déjà La Voix, La Voix Junior et Lâcher lousse (sa nouvelle émission avec Messmer), Charles Lafortune serait sans doute le choix no 1.

Pourrait-on imaginer quel­qu’un comme Maripier Morin au volant? L’animatrice, qui montre chaque semaine son côté «à fleur de peau» dans Hockey Wives, saurait certainement apporter une touche supplémentaire d’émotion au déroulement des opérations. À moins qu’on opte pour Sébastien Benoît, un vrai pro qui a toujours livré un travail irréprochable aux commandes de quiz comme

La fureur et Pyramide?

La réponse ne devrait pas tarder.

Également en France

Distribué par Endemol, le puissant groupe médiatique qui se cache derrière les formats à succès Big Brother et Star Académie, The Wall ralliait une moyenne de 6 770 000 téléspectateurs aux États-Unis cet hiver, selon Nielsen. L’émission est revenue en ondes jeudi soir devant 4 436 000 fidèles à NBC.

The Wall fait l’objet d’une adaptation française. Intitulée The Wall: Face au mur, cette dernière est présentée sur TF1 depuis février en format hebdomadaire. Diffusée en première partie de soirée, elle rassemble une audience moyenne de 4 350 000 téléspectateurs pour une part de marché de 22,4 %.