/sports/hockey/canadien
Navigation

Alzner dans la ligne de mire du CH

«Je suis intéressé, vraiment intéressé par le Canadien»– Karl Alzner

Karl Alzner
Photo AFP Karl Alzner

Coup d'oeil sur cet article

Marc Bergevin, Claude Julien et le Canadien cherchent un partenaire pour jouer à la gauche de Shea Weber. Karl Alzner pourrait représenter une bonne option.

En entrevue téléphonique au Journal de Montréal, Alzner n’a pas caché son intérêt pour le Tricolore.

«Je suis intéressé, vraiment intéressé par le Canadien, a-t-il confié. Nous parlerons à Bergevin. Je ne peux pas le nier.»

Questionné à savoir si Montréal représenterait la parfaite destination pour lui, le défenseur de 28 ans a renvoyé la balle dans le camp du directeur général du Canadien.

«Je ne sais pas, a-t-il répliqué. Monsieur Bergevin est la personne qui peut y répondre. C’est lui qui fera l’offre de contrat.»

Plus tôt cette semaine, le site

DansLesCoulisses.com a rapporté en premier que le Canadien planifiait une petite visite du Centre Bell, du complexe d’entraînement à Brossard et de la ville de Montréal à Alzner.

«Je ne peux pas commenter cette information, a lancé le défenseur en éclatant de rire. Mais j’imagine que j’ai le droit de dire que c’est vrai!»

Depuis la signature de la nouvelle convention collective, les équipes de la LNH disposent d’une fenêtre de quelques jours avant le 1er juillet pour courtiser les futurs joueurs autonomes.

Du long terme

Âgé de 28 ans, Alzner n’a jamais porté un autre chandail que celui des Capitals dans la LNH. Le cinquième choix au total au repêchage de 2007 a toutefois fait son deuil d’un retour à Washington.

«De ce que je comprends, c’est au point mort avec Washington, a-t-il expliqué. Je ne connais pas parfaitement la situation depuis la perte de Nate Schmidt pour Vegas. Il est un défenseur gaucher comme moi. Je ne sais pas si ça pourrait changer les plans, mais je n’ai pas eu de discussions avec les Capitals au cours des derniers jours.»

Alzner, qui empochait 2,8 millions $ la saison dernière, a donné une idée des balises de son prochain contrat.

«J’attendrai de voir mes options, mais je n’ai que 28 ans et je peux vous dire que j’aimerais obtenir un contrat de longue durée, a-t-il mentionné. C’est toujours attrayant pour un joueur de pouvoir s’établir longtemps dans la même ville. Ce serait mon rêve de parapher une entente à long terme. C’est d’ailleurs l’objectif de plusieurs joueurs autonomes.»

Pour l’attirer à Montréal, Bergevin devra donc lui offrir un pacte de quatre ans et plus à un salaire de probablement un peu plus de quatre millions.

Il y a une carte qui pourrait jouer en faveur du Tricolore. C’est celle de la géographie.

«Je suis originaire de la Colombie-Britannique, tout comme Carey Price, Shea Weber et Jordie Benn, a précisé Alzner. C’est certain qu’il s’agirait d’un plus. Je connais un peu les gars. Quand tu as déjà des liens avec certains joueurs, la transition se fait toujours mieux.»

Jamais blessé

En 82 matchs l’an dernier avec les Capitals, Alzner a obtenu 13 points (3 buts, 10 passes) et il a terminé avec un différentiel de +23. Il jouait en moyenne 19 min 47 s. Il a mené son équipe avec 162 tirs bloqués et il était le défenseur le plus utilisé en infériorité numérique.

S’il n’a rien d’un défenseur offensif, le gaucher de 6 pi 3 po et 219 lb n’a pas manqué un seul match depuis la saison 2010-2011. Il a joué les 540 derniers matchs des Capitals.

Dans un marché où les bons joueurs sont rares, Alzner recevra des offres de plusieurs équipes. Le Canadien ne sera pas l’unique formation dans la course.

Malgré l’acquisition récente de David Schlemko, il y a des trous à la ligne bleue du CH depuis les départs d’Alexeï Emelin, de Nathan Beaulieu et de Mikhaïl Sergachev, trois défenseurs gauchers. Andreï

Markov, un autre gaucher, n’a toujours pas reçu une nouvelle entente et il pourrait tester pour la première fois le marché des joueurs autonomes. Bref, on comprend Bergevin de lancer une ligne à l’eau pour Alzner.