/news/society
Navigation

Mariage homosexuel: tour d'horizon à travers le monde

Mariage homosexuel: tour d'horizon à travers le monde
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La chancelière conservatrice allemande Angela Merkel en a surpris plus d’un hier en changeant d'opinion au sujet du mariage homosexuel après s'y être opposée pendant longtemps. Regard sur la situation dans une vingtaine de pays concernant le mariage entre personnes de même sexe.

AMÉRIQUE DU NORD

Le Canada a légalisé le mariage homosexuel dès juin 2005. La Chambre des communes du Canada a adopté par 158 voix contre 133 le projet de loi légalisant l’union entre deux personnes de même sexe. La loi est entrée en vigueur le 20 juillet 2017. Le Canada est ainsi devenu le quatrième pays à autoriser les mariages homosexuels, après les Pays-Bas (2000), la Belgique (2003) et l’Espagne (2005). Cela a même mené à la modification, dans la loi, des termes «mari» et «femme», remplacés par le terme «époux».

Le Québec reconnaissait déjà en 2005 le mariage entre conjoints de même sexe, qui y était autorisé depuis le 19 mars 2004. La province était alors la troisième, après l’Ontario et la Colombie-Britannique, à reconnaître le mariage homosexuel.

Aux États-Unis, il a fallu attendre juin 2015 pour que la Cour suprême légalise le mariage homosexuel dans tout le pays. Quatorze États sur 50 l’interdisaient encore.

L’acceptation du mariage homosexuel dans plusieurs États américains a d’ailleurs entraîné une nette réduction des tentatives de suicide chez les adolescents. On parle de 134 000 tentatives de suicide en moins chez les jeunes après l’entrée en vigueur des nouvelles lois.

EUROPE

Douze pays européens ont emboîté le pas aux Pays-Bas, premier pays à légaliser le mariage homosexuel. Dans l'ordre, ce sont la Belgique, l’Espagne, la Norvège, la Suède, le Portugal, l’Islande, le Danemark, la France, la Grande-Bretagne (hormis l’Irlande du Nord), le Luxembourg, l’Irlande et la Finlande.

L’Italie, dernier grand pays d’Europe occidentale qui n’accordait aucun statut aux couples de même sexe, a institué une union civile homosexuelle en juillet 2016.

Quant à la plupart des pays d’Europe de l’Est (Lituanie, Lettonie, Pologne, Slovaquie, Roumanie ou Bulgarie), ils n’autorisent ni les unions ni les mariages homosexuels. L’Estonie est devenue en octobre 2014 la première république ex-soviétique à accorder l’union civile aux homosexuels.

AMÉRIQUE LATINE

Quatre pays y permettent de telles unions: l’Argentine depuis juillet 2010, l’Uruguay, le Brésil et enfin la Colombie, depuis 2016. Les adoptions par parents du même sexe sont autorisées dans ces pays.

La Ville de Mexico a été, en 2007, la première ville d'Amérique latine à autoriser les unions civiles entre personnes du même sexe, avant de légaliser le mariage en 2009. Elle autorise également les adoptions.

AILLEURS DANS LE MONDE

En Afrique, sur un continent où une trentaine de pays interdisent l’homosexualité, l’Afrique du Sud fait figure de précurseur. Le mariage homosexuel y est légalisé depuis 2006.

Au Moyen-Orient, Israël est considéré comme un pays pionnier pour le respect des droits des homosexuels, notamment en matière d’adoption. Le mariage homosexuel n’y est pas autorisé, mais il y est reconnu lorsqu'il a été officialisé à l’étranger.

En mai dernier, la Cour constitutionnelle taïwanaise a rendu, sur le mariage homosexuel, une décision historique qui va permettre à l’île de devenir le premier territoire asiatique à légaliser les unions entre personnes du même sexe.

 

Avec l'AFP