/24m/city
Navigation

Des spécialistes allemands pour la grande roue de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Une équipe de 8 travailleurs allemands spécialisés dans la construction de grandes roues sont en ville pour prêter main-forte à la construction de la grande roue au Vieux-Port de Montréal.

L’équipe spécialisée employée par la compagnie hollandaise Dutch Wheels supervise les travaux et s’assure que le tout soit sécuritaire et bien installé.

Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’un ouvrier de la construction a la chance de travailler sur un projet de grande roue au Québec comme l’a mentionné le travailleur local Dominic Rivest.

«C’est quand même impressionnant,» résume-t-il.

Au plus gros des travaux, une soixantaine de personnes travaillent sur le chantier pour tenter de terminer l’assemblage et la construction de la grande roue de Montréal pour la mi-juillet.

La grande roue de Montréal est la quatrième de la «White Series» qu’ils installent, après celles de Hong Kong, Chicago et Baku en Azerbaïdjan.

Selon les dires du président de La Grande Roue de Montréal Inc Jeff Jorgensen, le zèle des travailleurs québécois a bien impressionné leurs homologues européens.

«Le chef de l’équipe [allemande] m’a dit qu’ils, [les travailleurs québécois], faisaient maintenant partie de la famille tellement ils travaillent bien,]» explique M. Jorgensen.

À toute épreuve

La grande roue de Montréal pourra braver tempêtes, typhons et surtout les rudes hivers québécois pour rester ouverte 365 jours par année.

En effet, que ce soit le type particulier d’acier opérant à des températures de moins 40 C°, sa structure capable de résister à des vents de 240 km/h ou ses fondations prévues pour supporter aux tremblements de terre, la plus grande roue au Canada a été conçue pour durer.

Sa construction a nécessité 600 tonnes de matériaux importées d’Europe par bateau dans plus d’une centaine de conteneurs. 

«C’est environ l’équivalent de 100 éléphants,» blague Jean Bérubé, le directeur général de La Grande Roue de Montréal inc., l’entreprise responsable du projet.

En plus de sa résistance censée garantir un usage presque infini, la grande roue est aussi équipée d’un système d’éclairage de 1800 points de lumières installés à même la structure.