/24m/city
Navigation

Le maire de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève passe à Projet Montréal

Normand Marinacci
Photo d'archives Normand Marinacci

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le maire de L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, Normand Marinacci, ainsi que deux conseillers de cet arrondissement se sont joints à Projet Montréal, mercredi.

Le principal parti d’opposition à l’hôtel de ville contrôle maintenant quatre mairies d’arrondissement, avec Le Plateau-Mont-Royal, Rosemont-La Petite-Patrie et le Sud-Ouest.

«Cela démontre notre pouvoir d’attraction et notre volonté d’unir les forces pour offrir une vision positive et ambitieuse aux familles montréalaises», a mentionné la chef de Projet Montréal Valérie Plante par communiqué. Projet Montréal a attiré en mai le maire du Sud-Ouest Benoît Dorais ainsi que la conseillère de Lachine Maja Vodanovic en novembre.

Le maire Normand Marinacci, ainsi que conseillers d’arrondissement Christian Larocque et Jean-Dominic Lévesque-René avait été élus sous la bannière du parti Vrai changement pour Montréal.

«Le leadership et la vision de Valérie Plante ont beaucoup fait progresser le parti. Valérie Plante et Projet Montréal comprennent l’importance de respecter l’autonomie des arrondissements, puisqu’ils sont les mieux placés pour offrir les services de qualité aux citoyens», a dit le Normand Marinacci qui a dénoncé par le passé la centralisation des pouvoirs par l’administration du maire de Montréal, Denis Coderre.

«Nous partageons également une vision commune en ce qui a trait à la promotion de la participation et de la consultation citoyennes, ainsi que la préservation des derniers espaces verts de l’île», a-t-il ajouté.