/sports/hockey/canadien
Navigation

Mikhail Sergachev ne se sentait plus désiré

Mikhail Sergachev
Photo d'archives, Martin Chevalier Mikhail Sergachev

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur Mikhail Sergachev croit que le Lightning de Tampa Bay le considère davantage que le Canadien de Montréal, qui l'a échangé à l’organisation floridienne, le 15 juin, en retour de l’attaquant Jonathan Drouin.

Le Russe de 19 ans a rencontré mercredi les journalistes locaux pour la première fois depuis la transaction très médiatisée. Le choix de premier tour du Tricolore, le neuvième au total, au repêchage de 2016 estime ne pas avoir eu une vraie chance de montrer son savoir-faire au sein de son ancienne organisation.

«Cette équipe [le Lightning] me veut davantage que Montréal. Elle souhaite me voir connaître du succès dans la Ligue nationale [LNH], a-t-il dit sans détour par le biais de propos rapportés par le quotidien Tampa Bay Times, en marge du camp de développement de sa nouvelle organisation. C’est pourquoi j’aime cette formation et je vais tenter de l’aider.»

«Tout ce que je dois faire pour atteindre la LNH, c’est de jouer mon jeu, d’être plus rapide et de penser plus rapidement, car tout va plus vite», a-t-il poursuivi, tout en confirmant qu’il avait effectivement appris la nouvelle de son départ en recevant un message Instagram d’un partisan après s’être réveillé.

Pour sa part, l’instructeur-chef du club-école du Lightning, Benoît Groulx, est enthousiaste à l’idée de diriger éventuellement le défenseur gaucher.

«Vous voyez qu’il sera un joueur extraordinaire, sans aucun doute. Il est mobile, effectue des passes solides et lance au filet souvent. Je l’ai vu à l’œuvre aujourd’hui [mercredi] et j’ai été impressionné», a-t-il émis.

Sergachev a contribué à la conquête de la coupe Memorial par les Spitfires de Windsor pendant le printemps. En 2016-2017, il a récolté 10 buts et 33 mentions d’aide pour 43 points en 50 rencontres de la Ligue junior de l’Ontario. L’arrière a aussi pris part à quatre matchs avec le Canadien, affichant un différentiel de +1.