/news
Navigation

50 ans d’histoire en sculptures vivantes

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU  | Dans le cadre du 150e du Canada, une exposition d’oeuvres d’art recouvertes de plantes rappelant les moments manquants de notre histoire s’est ouverte hier, à Gatineau, au parc Jacques-Cartier où il y a vue sur la colline Parlementaire. MosaïCanada 2015 sera accessible gratuitement au public jusqu’au 15 octobre. Le Journal vous offre un top 5 des choses à savoir sur cet événement à ne pas manquer.

Des millions de plantes

Ce sont pas moins de trois millions de plantes qui ont été plantées afin de réaliser cette oeuvre titanesque.

Plus de 80 variétés de ces plantes décorent ces portraits en sculptures géantes qui représentent des moments qui ont marqué l’histoire canadienne.

Il y a plus de 35 oeuvres majeures, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres, à admirer.

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier

Une belle ballade

L’exposition Mosaïculture, située à la frontière entre Gatineau et Ottawa, offre un sentier de 1,2 kilomètre où chaque provinces et territoires du pays sont représentés.

Le parcours prend en moyenne 1h15 si l’on s’arrête pour s’informer sur chacune des oeuvres .

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier

La Terre Mère

L’une des oeuvres les plus impressionnantes est intitulée La Terre Mère.

Il s’agit d’une déesse qui, selon la culture amérindienne, est à la base de tout être vivant, végétal, minéral, textile et de toute la nourriture.

La sculpture de la Mère Terre pèse 35 tonnes.

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier

Plus d’un million de personnes attendues

L’organisation de l’exposition mosaïculture MosaïCanada150 s’attend recevoir plus d’un million de personnes d’ici le mois d’octobre dans le cadre du 150e de la fête du Canada.

Oeuvre colossale

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier

Cette exposition tout en sculptures et en fleures a demandé un lot de travail impressionnant.

Plus de 400 bénévoles mettent l’épaule à la roue et plus de 100 horticulteurs ont veillé au grain afin de rendre vivantes ces sculptures géantes qui font office de panorama sur l’histoire du Canada.

50 ans d’histoire en sculptures vivantes
Samuel Blais-Gauthier