/finance/business
Navigation

Des marques québécoises parmi les grandes au Canada

Coup d'oeil sur cet article

Pas moins du quart des 150 entreprises emblématiques au pays viennent du Québec selon le dernier palmarès du cabinet-conseil américain de design de marques Interbrand à l’occasion du 150e anniversaire du Canada.

« Les entreprises québécoises se distinguent par leur dynamisme à l’international. Pensons à Couche-Tard. Elles innovent beaucoup, comme le Cirque du Soleil. On constate aussi que certaines d’entre elles sont parfois familiales, comme Saputo », observe Rob Manne, vice-président d’Interbrand.

Selon la société de conseil, les marques deviennent emblématiques lorsqu’elles établissent une connexion émotionnelle avec les gens au niveau de leurs valeurs et leurs croyances.

Pour arriver à ce résultat, Interbrand a demandé aux Canadiens quelle était leur marque préférée au printemps dernier, notamment sur les réseaux sociaux. Par la suite, elle a évalué les propositions selon leur clarté, l’authenticité et leur engagement.

Un Ski-Doo et non une motoneige

« Comme Kleenex ou Frigidaire, le mot Ski-Doo est devenu un terme générique », estime Marc Lacroix, directeur marketing chez BRP, peu surpris d’apprendre que le véhicule qui a vu le jour à Valcourt dans les Cantons-de-l’Est soit de la prestigieuse liste.

Inventé dans les années 1950, le Ski-Doo avait une vocation utilitaire au départ. Ce n’est qu’après qu’il a été utilisé pour les loisirs par les Québécois.

Aujourd’hui, la motoneige est devenue une industrie en soi avec des retombées économiques annuelles dépassant les 8 G$.

« On remarque dans le palmarès d’Interbrand beaucoup d’entreprises avec lesquelles les gens font affaire au quotidien : pharmacie (Jean Coutu), dépanneur (Couche-Tard), restauration (St-Hubert) », note pour sa part François Lacoursière, associé principal chez Sid Lee.

La propriété importe peu

Même si une compagnie est passée entre des mains étrangères, les gens restent attachés, précise le spécialiste des marques de Sid Lee.

« Pensez au Cirque du Soleil. Les Québécois continuent d’en être fiers. Ils vont à Las Vegas voir leurs spectacles. Ils s’identifient encore à leurs valeurs. L’attachement demeure là », ajoute-t-il.

Pour Jacques Nantel, professeur de marketing à l’École des hautes études commerciales de Montréal (HEC), les résultats du sondage d’Interbrand n’ont rien de très surprenant.

« Les Québécois ont des marques souvent différentes du Rest of Canada (ROC)... et nous composons 25 % de la population », observe-t-il.

L’enquête illustre une fois de plus que les sociétés québécoise et canadienne sont bel et bien distinctes, même sur le plan des marques, conclut-il.

 

Marques québécoises du palmarès

  • Bombardier  (1942)
  • Canadiens de Montréal  (1909)
  • Couche-Tard  (1980)
  • Cirque du Soleil  (1984)
  • Dollarama  (1992)
  • Jean Coutu  (1969)
  • RONA  (1939)
  • Saputo  (1954)
  • St-Hubert  (1951)
  • Vidéotron  (1964)
  • Agropur  (1938)
  • Air Canada  (1937)
  • Alcan  (1902)
  • ALDO  (1972)
  • Banque Nationale  (1859)
  • Bell   (1880)
  • Birks  (1879)
  • Bottes SOREL  (1962)    
  • CCM  (1899)    
  • Desjardins   (1900)       
  • Juste pour rire  (1983)        
  • La Belle Province  (1967)                          
  • Molson (1786)                     
  • Ogilvy’s  (1866)                                          
  • Reitmans  (1926)
  • Ski-Doo  (1959)                                      
  • SNC-Lavalin  (1911)                                
  • Van Houtte   (1919)