/finance/pme
Navigation

Le mobilier à l’ère de l’Internet

Idées pour entreprendre

Coup d'oeil sur cet article

Le marché du mobilier est en grande transformation. Des compagnies telles que South Shore et Artopex allient parfaitement le design et l’utilitaire, mais n’exploitent pas encore une des nos forces au Québec : les technologies.

Notre réputation dans le domaine de la techno n’est plus à prouver, ce qui m’amène à penser qu’on pourrait profiter de cette vague de changement pour allier ces deux forces économiques québécoises pour faire notre place sur le marché des meubles connectés et intelligents.

Les meubles repensés prennent de l’expansion dans les écoles, les foyers et en entreprise.

Un ballon sous le pupitre

Pensez aux écoles qui, en raison d’une augmentation des diagnostics de TDAH, ont commencé à mettre des pupitres qui permettent aux enfants de travailler debout.

Comme plusieurs études ont démontré les méfaits de la sédentarité, je me dis que ce genre de pupitre représente la voie de l’avenir.

À l’école de mon fils, la chaise sous le pupitre est remplacée par un ballon, ce qui permet d’améliorer la concentration des élèves.

Moi-même soucieux de ma santé physique et psychologique, je prévois faire l’acquisition d’un modèle de bureau debout avec tapis roulant de l’entreprise LifeSpan Fitness, basée à Salt Lake City.

Travail et exercice

Pour les gens au mode de vie effréné comme le mien, cet appareil permet de gagner du temps en combinant le travail et l’exercice physique.

Je constate déjà que je suis plus concentré et performant à la tâche lorsque je marche dans le bureau en parlant au téléphone.

L’industrie manufacturière doit emboîter le pas dans l’innovation, car il y a de grandes choses à réaliser, notamment en termes de promotion des bonnes habitudes de vie, de productivité et de gestion du stress. Et c’est ce type de produit qui a le potentiel de percer à l’international.