/world/middleeast
Navigation

Personne ne veut acheter ses photos de la grande guerre contre le groupe État islamique, alors il les partage gratuitement

Coup d'oeil sur cet article

Déçu de ne pas avoir trouvé d’acheteurs pour ses photos impressionnantes de la prise de Mossoul par l’armée irakienne, le photographe de guerre Kainoa Little a décidé de les partager gratuitement sur Internet lundi.

Le reporter basé à Washington s'est rendu dans la ville assiégée de Mossoul en avril 2017 pour documenter les efforts de la police fédérale, qui tente de libérer la ville d’Irak de l’emprise du groupe État islamique.

Lors de son passage, d’intenses affrontements étaient en cours dans la vieille ville, forçant l’évacuation de milliers de civils.

Les photos de Kainoa Little témoignent de l’angoisse des réfugiés et de la détermination des forces irakienne. En voici quelques-unes:

Photo www.kainoalittle.com
Photo www.kainoalittle.com
Photo www.kainoalittle.com
Photo www.kainoalittle.com
Photo www.kainoalittle.com

 

Photo www.kainoalittle.com
Photo www.kainoalittle.com

 

Photo www.kainoalittle.com

 

 

Après plusieurs mois de guerre, la ville de Mossoul n’est pas encore libérée, mais les forces armées irakiennes affirment avoir réalisé des avancées considérables.