/news/transports
Navigation

Une attaque au poivre de cayenne paralyse trois lignes de métro

Coup d'oeil sur cet article

Trois lignes de métro ont été paralysées mercredi matin parce qu’un individu aurait lancé du poivre de Cayenne à l’intérieur d’un wagon de métro.

L’incident, ayant eu lieu vers 7 h, se serait produit sur la ligne orange aux abords la station Berri-UQAM selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). « Nous avons reçu un appel au 911 à propos de gens qui avaient de la difficulté à respirer dans le métro », explique l’agent Jean-Pierre Brabant du SPVM qui a rapidement déployé une équipe sur les lieux.

L’arrêt de service a paralysé, pendant une vingtaine de minutes, la ligne jaune et des tronçons des lignes orange (entre les stations Beaubien et Lionel-Groulx) et verte (entre Lionel-Groulx et Pie-XI).

Aucune évacuation forcée n’aurait été faite à la station de métro la plus achalandée, les personnes présentes seraient rapidement sorties d’elles-mêmes pour avoir accès à de l’air frais.

Si le SPVM ne connaît pas encore l’identité du suspect ni les raisons de ses actes, il assure que l’enquête suit son cours. « Nos enquêteurs visionnent les images disponibles et rencontreront les témoins », explique l’agent Brabant.