/news/currentevents
Navigation

Un poste de commandement érigé à Piedmont pour retrouver un quadragénaire

On est sans nouvelles de lui depuis plus de deux semaines

Alexandre Tellier, 44 ans, de Piedmont, dans les Laurentides, est porté disparu depuis le 5 juillet.
Photo COURTOISIE SURETÉ DU QUÉBEC Alexandre Tellier, 44 ans, de Piedmont, dans les Laurentides, est porté disparu depuis le 5 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

PIEDMONT | La Sûreté du Québec a déployé un bateau, des bénévoles et un hélicoptère pour tenter de retrouver un homme de 44 ans disparu mystérieusement le 5 juillet dans les Laurentides.

Alexandre Tellier a été vu la dernière fois le 5 juillet près du parc du chemin du Pont à Piedmont alors qu’un chauffeur de taxi l’a laissé à cet endroit.

Ses parents craignent pour sa sécurité.

« Mon fils est schizophrène, mais il allait très bien. Le 5 juillet, il devait venir me voir, mais il n’est pas venu », explique Lorraine Rheault, la mère du disparu.

Signalé après cinq jours

Ce n’est que le 10 juillet que l’absence d’Alexandre Tellier a été signalée à la police, soit cinq jours après qu’il a été vu pour la dernière fois.

Selon Lorraine Rheault, Alexandre Tellier aurait quitté son appartement de Sainte-Agathe très tôt le 5 juillet. Il aurait laissé les fenêtres ouvertes, son ordinateur ouvert, et aurait pris sa médication de la journée, sans en apporter pour les journées subséquentes, ce qui laisse penser que le disparu ne prévoyait pas partir pour une longue période.

Les policiers affectés à la recherche confirment qu’Alexandre Tellier est un campeur d’expérience.

Or, il n’avait avec lui qu’un petit sac à dos. L’état de santé de l’individu laisse croire qu’il n’aurait pas pu parcourir une longue distance. Il ferait du psoriasis aux pieds et aux mains, si bien qu’il aurait de la difficulté à marcher longtemps et à attacher ses souliers, explique Lorraine Rheault.

Poste de commandement

La Sûreté du Québec (SQ) a érigé un poste de commandement au parc du chemin du Pont vendredi matin. Elle sillonne l’endroit bordé par la piste cyclable du P’tit train du Nord avec l’aide de l’Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage (AQBRS).

Afin d’optimiser ses recherches, la SQ utilise un zodiac pour effectuer les recherches sur la rivière du Nord ainsi qu’un hélicoptère.

À l’heure actuelle, aucune trace d’Alexandre Tellier ne semble avoir été trouvée.

« Tant qu’ils ne l’auront pas trouvé, je garde espoir », a timidement glissé la mère du disparu.

Toute information sur cette disparition peut être transmise à la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1 800 659-4264.