/news/currentevents
Navigation

Grands-Remous: l’homme atteint par les balles des policiers est mort

Coup d'oeil sur cet article

L’homme de 63 ans atteint par les balles de policiers il y a près d’un mois à Grand-Remous, en Outaouais, a succombé à ses blessures à l’hôpital.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a confirmé l’information sur son site internet mardi.

Selon le BEI, le sexagénaire est mort lundi à la suite «des complications liées à ses blessures».

Le 29 juin, l’homme avait fait part à son entourage de son intention de se suicider en utilisant les policiers pour le faire.

Les agents de la Sûreté du Québec (SQ) appelés à sa résidence se seraient retrouvés face à l’individu armé d’une carabine.

Le désespéré se serait dirigé vers eux en pointant sa carabine dans leur direction. C’est à ce moment que les policiers auraient ouvert le feu sur l’homme.

Le sexagénaire avait été transporté à l’hôpital pour soigner des blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger à ce moment.

Mais son état de santé se serait détérioré au cours des derniers jours si bien qu’il a rendu l’âme à la suite de complications.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.