/news/politics
Navigation

Trudeau en une du Rolling Stone

Le Rolling Stone se demande même si Justin Trudeau n’est pas le meilleur espoir du monde libre.
Photo Twitter Le Rolling Stone se demande même si Justin Trudeau n’est pas le meilleur espoir du monde libre.

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau fait la une du tout dernier numéro du célèbre magazine américain Rolling Stone qui se demande d’ailleurs pourquoi il ne pourrait pas devenir le président des États-Unis?

Dans son édito de plus de 6000 mots, le journaliste Stephen Rodrick retrace le parcours de celui qu’il qualifie d’«étoile du nord». Il est question de son enfance, de son père, forcément, ainsi que de l’environnement privilégié qui l’a vu grandir.

Plusieurs de ces principaux faits d'armes sont ainsi rappelés et présentés au public.

Le texte indique notamment que quand il est devenu chef d’un parti libéral laminé et pas en meilleure position, Justin Trudeau s’est lancé dans une obamanisation des libéraux: «Parvenant à rejoindre les jeunes et les minorités, utilisant les médias sociaux. Il a même importé un des directeurs de campagne adjoints d'Obama», peut-on lire dans le magazine.

L’article fait aussi une comparaison entre la façon de diriger de Justin Trudeau et de Donald Trump. L’auteur estime ainsi que le Canadien veut «rendre son pays à nouveau grand» («Make Canada Great Again»).

«Trump élimine le planing familial. Trudeau est fermement pro-choix; Des avortements sont offerts dans le cadre des soins de santé universels du Canada [...] Trudeau, qui a admis qu'il a fumé du pot après avoir été élu au Parlement, a fait campagne pour le légaliser. Trump abandonne l'accord environnemental de Paris. Trudeau exhorte les villes américaines et les États à travailler avec leurs voisins du Nord pour réduire leurs émissions.»

Le Rolling Stone se demande même si le premier ministre du Canada n’est pas le meilleur espoir du monde libre.