/news/health
Navigation

Il crée une application pour identifier les tiques

La rapidité de détection est importante pour éviter la transmission de maladies

Alexandre Guertin Detectick
Photo courtoisie, Alexandre Guertin Alexandre Guertin a mis au point l’application pour téléphones intelligents Detectik, qui permet de reconnaître les tiques grâce à une photo. En cas de doute, il conseille de voir un médecin.

Coup d'oeil sur cet article

Un étudiant à la maîtrise en informatique de l’Université de Sherbrooke a inventé un logiciel pour téléphones intelligents qui permet de détecter les tiques grâce à une photo.

« J’ai voulu créer un outil pour aider la population parce que je n’ai pas l’impression que tout le monde sait à quoi ressemble une tique, explique Alexandre Guertin. C’est un grand enjeu de santé publique, le sujet de l’heure. »

Des experts estiment que la rapidité de détection des tiques est essentielle pour éviter la transmission d’infections, comme la maladie de Lyme, explique la chef du laboratoire de parasitologie de l’Institut national de santé publique du Québec, Karine Thivierge.

On dit qu’il n’y a aucun risque si on retire la petite bestiole dans les 24 à 36 heures après la morsure, ajoute-t-elle.

C’est dans cette optique que le jeune homme de 26 ans a pu mettre au point Detectick, un logiciel de reconnaissance d’image entraîné à reconnaître les tiques en quelques secondes, le fruit d’un mois et demi de travail intensif.

Selon Mme Thivierge, une telle application peut aider à la prévention de maladies auprès du grand public « qui ne se protège pas assez des tiques ».

« Bien souvent, monsieur et madame Tout-le-monde ne savent pas reconnaître les tiques. Lorsqu’on fait des activités où on est à risque d’une morsure, c’est très important de regarder son corps pour s’assurer qu’il n’y a pas d’insecte accroché à nous. L’application peut venir aider à savoir s’il s’agit bel et bien d’une tique », estime Mme Thivierge, qui parle d’un « risque réel ».

Outil médical

Selon celle-ci, si l’application était en mesure de reconnaître les différentes sortes de tiques, elle pourrait même venir en aide aux médecins lorsque vient le temps d’émettre un diagnostic.

Alexandre Guertin Detectick
Photo courtoisie, Alexandre Guertin

« Ça pourrait aider le médecin à gérer les cas de la personne mordue. Ce ne sont pas toutes les tiques qui transmettent les mêmes maladies et certaines n’en donnent aucune », précise-t-elle.

Alexandre Guertin ne ferme pas la porte à apporter des modifications à son invention, offerte actuellement dans l’App Store et Google Play pour 1,99 $.

« Présentement, c’est la première version, mais c’est certain que j’ai envie de l’améliorer. C’est la première fois que je fais un tel projet, donc je suis pas mal motivé. Je ne sais pas avec quelle rapidité je serai en mesure d’améliorer le tout, par contre », lance le Granbyen d’origine.

Consultation

Bien que les résultats soient quasi instantanés et précis, l’étudiant rappelle que ça ne remplace pas l’avis d’un médecin.

« En quelques secondes, l’application va pouvoir dire avec précision à quel pourcentage de probabilités il s’agit d’une tique. Toutefois, dès qu’il y a un doute, c’est toujours mieux de consulter, c’est très important », soutient-il.

La précision du résultat dépend toutefois de la qualité d’image fournie à l’application.

« C’est certain que si la photo de la tique est floue, ce sera plus difficile pour le logiciel d’être précis pour la reconnaissance d’image. C’est important de bien recadrer et de mettre l’image au foyer. Aussi, prendre des photos dans différents angles peut aider », signale Alexandre Guertin.

Comment se protéger des tiques ?

Portez des vêtements longs de couleur pâle pour repérer les tiques plus facilement.

  • Utilisez un insectifuge contenant du DEET ou de l’icaridine en
  • suivant le mode d’emploi.
  • Marchez dans des pistes ou des sentiers dégagés.
  • Prenez un bain ou une douche dans les deux heures suivant une activité à l’extérieur.
  • Faites tous les jours un examen de vérification de la présence de tiques sur vous, vos enfants et vos animaux.
  • Si vous trouvez une tique accrochée à la peau, retirez-la dans un délai de 24 à 36 heures, cela peut contribuer à prévenir l’infection.
  • Faites un examen de vérification de la présence de tiques sur votre équipement de plein air, car ils pourraient faire entrer les tiques à l’intérieur de la maison.

Source : Gouvernement du Canada