/finance/news
Navigation

Chalet vacant : attention aux voleurs !

Chalet vacant :  attention aux voleurs !
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Imaginez le scénario suivant. Après une semaine passée en ville, vous arrivez dans l’intimité de votre chalet. Rapidement, vous constatez qu’un voleur a défoncé votre porte pour s’emparer de plusieurs de vos possessions, laissant derrière lui un désordre et quelques objets brisés. Un sentiment de profanation envers votre vie privée vous déconcerte immédiatement.

Outre les pertes matérielles, les répercussions psychologiques après un vol peuvent peser lourd dans votre esprit, ainsi que sur vos proches. C’est pourquoi je recommande d’appliquer cette série d’astuces, qui réduiront de beaucoup les chances qu’un voleur s’introduise dans votre chalet en votre absence.

D’abord, veillez à dissuader autant que possible.

Une simple pancarte bien visible avec la mention « Attention, vous êtes filmés » peut avoir un bon effet dissuasif.
Éclairez tous les accès à votre chalet. Simulez une présence avec un lampadaire qui s’allume et s’éteint automatiquement avec la lumière du soleil.
Ne laissez à portée de main aucun objet susceptible de faciliter toute intrusion. (Échelle, barre à clous, outils...)

Ensuite, verrouillez adéquatement tous les accès.

Si vos portes extérieures sont en bois, assurez-vous qu’elles sont renforcées d’une plaque de métal à la hauteur de la serrure.
Toujours pour vos portes extérieures, optez pour des serrures à pêne dormant, ainsi que des charnières dotées de vis empêchant d’ôter les goujons.
N’oubliez pas de verrouiller les puits de lumière, les ouvertures de ventilation, les fenêtres...
Si vous disposez d’un garage communiquant avec votre chalet, assurez-vous que la porte communicante soit solide et bien verrouillée.
Vous pouvez aussi installer des stores dans les fenêtres, afin d’éviter que d’éventuels voleurs ne puissent se rincer l’œil pour se convaincre de passer à l’acte.
Dans une autre mesure, des grillages auront un effet dissuasif assez important.

Enfin, préparez-vous au pire.

Tenez un inventaire de vos biens.
Burinez vos objets de valeur.
Un système d’alarme n’est certainement pas superflu. Toutefois, si vous optez pour un système avec détecteur de mouvements, sachez qu’en cas d’absence prolongée de votre part, les petits animaux (telles les souris) prendront davantage leurs aises et risqueront de déclencher inutilement le dispositif de sécurité.

Conseils

  • Soyez observateur : la plupart des voleurs préparent leur coup. Par exemple, si vous observez des allées et venues suspectes récurrentes de la même voiture près de votre chalet, avisez la police.
  • La plupart du temps, un voleur passera à l’acte parce que cela lui semble facile de le faire. Plus vous lui mettrez de barrières, moins il sera tenté par le risque de se faire prendre.
  • Si vous êtes tout de même victime de vol, ne touchez à rien (si possible) lorsque vous constaterez le méfait. Appelez la police et attendez que l’enquête soit en cours avant de remettre vos effets en place.
  • Malgré la tentation, ne vous faites pas justice vous-même. Si vous identifiez votre voleur, remettez-vous-en à la police. Vous vous éviterez bien des soucis inutiles.

Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formations et de coaching pour investisseurs en immobilier — Immofacile.ca — peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.