/news/transports
Navigation

L’animatrice Saskia Thuot mise à l’amende pour deux délits de fuite

Elle recevra des contraventions totalisant 600$ et 18 points d’inaptitude perdus

0121 Recette de Saskia Thuot
Photo d’archives, Pierre-Paul Poulin Par l’entremise de son agent, Saskia Thuot a affirmé qu’elle n’était pas en état d’ébriété au moment où elle serait entrée en collision avec deux véhicules. D’après la police, il n’y aurait aucun motif laissant croire que la conductrice avait les facultés affaiblies.

Coup d'oeil sur cet article

L’animatrice Saskia Thuot sera mise à l’amende pour avoir heurté deux véhicules en une nuit dans deux rues différentes d’un quartier résidentiel de la Rive-Sud de Montréal. Elle aurait quitté les lieux sans s’arrêter.

La nuit du 11 juillet dernier semble avoir été pour le moins mouvementée pour l’animatrice de 44 ans, a appris Le Journal.

Vers 0 h 45, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a reçu un appel concernant un délit de fuite survenu à l’endroit d’un véhicule inoccupé, sur la rue de Pontbriand, à Saint-Bruno-de-Montarville.

Un témoin a été en mesure de donner une description du véhicule suspect, incluant sa plaque d’immatriculation, ainsi que de sa conductrice, « une femme dans la quarantaine », a expliqué l’agente Marie Beauvais, porte-parole du SPAL, sans confirmer l’identité de l’automobiliste.

En effectuant des recherches pour retrouver la voiture suspecte, les policiers ont découvert un second véhicule endommagé, en bordure de la route, environ un kilomètre plus loin, sur la rue Gaboury.

Selon nos informations, les policiers se seraient présentés dès le lendemain à la résidence de l’animatrice Saskia Thuot relativement à ces deux délits de fuite.

Auto au garage

Or, son véhicule n’aurait pas été localisé dans son entrée, mais « dans un commerce automobile de la Rive-Sud de Montréal ».

D’après nos sources, il s’agirait du concessionnaire Niquet Automobiles, qui vend et répare des véhicules de marque Audi et Volkswagen. Le commerce n’a pas rappelé Le Journal.

La voiture a été saisie par les policiers pour faire l’objet d’expertises.

Lorsque Le Journal s’est rendu à la résidence de l’animatrice jeudi, un véhicule utilitaire sport blanc de marque Audi se trouvait dans l’entrée. Un autocollant de Niquet était apposé à l’arrière du VUS, qui ne serait pas le véhicule impliqué dans les deux délits de fuite, a-t-on appris.

Questionnée sur les événements, Mme Thuot a d’abord indiqué qu’elle ne dirait rien.

« Il n’est pas question que ça soit public. Je paie ma contravention, je fais mes affaires », a-t-elle finalement laissé tomber, contrariée.

Selon nos informations, Saskia Thuot devrait recevoir non pas une, mais deux contraventions par la poste, soit une pour chaque voiture qu’on lui reproche d’avoir endommagée.

Les billets d’infraction ont été émis en vertu de l’article 171 du Code de la sécurité routière (voir encadré). Ils comportent chacun une amende d’environ 300 $ et de 9 points d’inaptitude.

Permis de conduire perdu ?

Cela signifie que l’animatrice pourrait perdre son permis de conduire en payant ces deux contraventions, puisqu’un adulte de plus de 25 ans n’a droit qu’à 15 points d’inaptitude.

En fin de journée jeudi, l’agent de Saskia Thuot a fait parvenir une déclaration au Journal, dans laquelle il reconnaît que sa cliente a eu « un incident dans son quartier », et qu’elle est rentrée chez elle puisqu’il était tard.

Il a affirmé qu’elle avait l’intention d’aller aviser le propriétaire dès le lendemain et qu’elle n’était pas en état d’ébriété lors de l’impact.

« Elle est sincèrement désolée des inconvénients que cela a pu causer, [elle] s’en excuse sincèrement », a écrit Francis Delage, ajoutant que Mme Thuot n’a encore reçu aucune contravention à ce jour.

Qui est Saskia Thuot ?

Connue du public québécois depuis presque deux décennies, la mère de 44 ans a animé l’émission Décore ta vie pendant plusieurs saisons sur les ondes de Canal Vie. Jusqu’en décembre dernier, elle accompagnait Jean-François Baril à la barre d’une émission de radio diffusée sur Rythme FM. Également auteure et conférencière, Saskia Thuot sera la tête d’affiche d’un nouveau magazine hebdomadaire, intitulé Bien, sur les ondes de TVA, dès l’automne.

Qu’est-ce qu’un délit de fuite ?

Un délit de fuite survient lorsqu’un conducteur cause des dommages à un autre véhicule, à des biens matériels ou à une personne et qu’il ne demeure pas sur les lieux.

  • L’automobiliste doit rester sur place afin de s’identifier, ainsi que pour porter assistance à une personne dans le besoin, le cas échéant.
  • Ce type d’infraction peut être sanctionné au niveau pénal — avec une contravention — ou au criminel, selon les circonstances.
  • Au niveau pénal, il s’agit de l’article 171 du Code de la sécurité routière, qui se lit comme suit : « Le conducteur d’un véhicule routier qui est impliqué dans un accident avec un animal pesant plus de 25 kg, un véhicule routier inoccupé ou un autre objet inanimé doit, lorsque le propriétaire du bien endommagé ou une personne qui le représente ne peut être rejoint sur les lieux de l’accident ou à proximité, communiquer sans délai avec le poste de police le plus près afin de rapporter l’accident et de fournir les renseignements prévus à l’article 170. »

3000 $

Cette contravention varie de 200 $ à 300 $, plus les frais, et est assortie de 9 points d’inaptitude.

Qu’arrive-t-il si un conducteur cumule plus de 15 points d’inaptitude ?

  • Il perd automatiquement son permis de conduire pour une période de trois mois. S’il ne s’agit pas de la première sanction, cela peut augmenter à six ou douze mois, selon le nombre de points accumulés.
  • Si le conducteur remplit les conditions, il pourrait se faire octroyer un permis restreint par un juge, qui n’est utilisable que dans le cadre du travail.
  • Une fois la sanction terminée, le conducteur doit réussir un examen théorique de réinsertion.
  • De plus, le renouvellement de son permis lui coûtera plus cher pour les deux années subséquentes.