/sports/tennis
Navigation

Pas un tournoi facile pour les favoris

Au tour de la septième tête de série de baisser pavillon

Coup d'oeil sur cet article

Après les Dominic Thiem, Milos Raonic, Kei Nishikori, Jo-Wilfried Tsonga et David Goffin, Grigor Dimitrov a à son tour baissé pavillon jeudi à la Coupe Rogers, laissant le grand tableau encore un peu plus dégarni de ses favoris.

Classé septième tête de série, le Bulgare a été au coude-à-coude pendant une bonne partie du match avec le Néerlandais Robin Haase, avant de s’effondrer à la troisième manche. Le pointage de 7-6 (3), 4-6 et 6-1 témoigne d’une bonne bataille sur le court Banque Nationale, qui a été l’hôte de quelques-uns des plus beaux duels du tournoi jusqu’à présent.

Classé 52e, le vétéran Haase – il a 30 ans, contre 26 pour Dimitrov – affrontera maintenant Diego Schwartzman en quarts de finale. L’Argentin de 5 pi 7 po, le plus petit joueur du tournoi, a encore surpris par sa ténacité jeudi. Après une bataille épique face à Thiem mardi soir, le 36e mondial a cette fois puisé dans ses réserves pour évincer le prometteur américain Jared Donaldson, 66e, 0-6, 7-5 et 7-5.

Le résultat sec de la première manche ne laissait pas planer pareil scénario, mais Schwartzman a su profiter des quelques largesses au service de son jeune rival (12 balles de bris offertes, 7 sauvées) pour s’enfuir avec le match et une place inattendue parmi les huit derniers joueurs.

Anderson surprend encore

Finaliste la semaine dernière à Washington, le géant sud-africain Kevin Anderson poursuit sur sa belle lancée à Montréal. Jeudi, le joueur de 31 ans a évincé l’Américain Sam Querrey (20e) en deux petites manches de 6-4 et 6-1.

C’est un peu l’été de la résurgence pour le joueur de 6 pi 8 po, qui disputait dans la capitale américaine sa première finale en deux ans. À 31 ans, le 32e mondial fera maintenant face à un autre défi, lui qui affrontera la quatrième tête de série Alexander Zverev vendredi.

Quant au tombeur de Milos Raonic, le Français Adrian Mannarino, il a aussi poursuivi sa route en prenant la mesure d’une autre surprise de cette semaine, le Sud-Coréen Hyeon Chung (56e) 6-3 et 6-3. Le 42e mondial doit affronter vendredi le gagnant du match entre la sensation canadienne Denis Shapovalov et le favori, l’Espagnol Rafael Nadal.