/news/politics
Navigation

Demandeurs d’asile: Lisée accuse Couillard de «malhonnêteté intellectuelle»

Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée a accusé Philippe Couillard mardi de faire preuve de «malhonnêteté intellectuelle pure», après que le premier ministre eut indiqué qu’un Québec indépendant «refoulerait les demandeurs d’asile à la frontière».
Photo Simon Clark Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée a accusé Philippe Couillard mardi de faire preuve de «malhonnêteté intellectuelle pure», après que le premier ministre eut indiqué qu’un Québec indépendant «refoulerait les demandeurs d’asile à la frontière».

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée a accusé Philippe Couillard mardi de faire preuve de «malhonnêteté intellectuelle pure», après que le premier ministre eut indiqué qu’un Québec indépendant «refoulerait les demandeurs d’asile à la frontière».

 

Du même souffle, le chef péquiste a tenu à réitérer la position qu’aurait un Québec indépendant quant à l’arrivée massive de migrants à la frontière entre le Québec et les États-Unis.

«Comme je l'ai indiqué en critiquant par ailleurs François Legault, les accords internationaux nous obligent à accueillir les demandeurs d'asile et à traiter leurs dossiers», a expliqué sur sa page Facebook le député de Rosemont.

«Un Québec indépendant respecterait cette exigence et il n'y a aucune situation où on pourrait les refouler à la frontière», a-t-il ajouté.

M. Lisée a également répété qu’il souhaite voir le Canada abandonner l’accord sur les tiers pays sûrs, lequel force présentement les migrants à entrer illégalement au pays, plutôt que par un poste frontalier conventionnel, estime-t-il.

«Je considère [comme] infecte une procédure qui oblige un demandeur d'asile à commencer son séjour chez nous en commettant un acte illégal», a-t-il également dit.