/news/society
Navigation

Industrie du cannabis et du chanvre: le village de Weedon voué à grossir

Coup d'oeil sur cet article

WEEDON - Le projet Weedon, qui verra naître en Estrie une des plus importantes productions de cannabis et de chanvre au monde, prend forme.

Les promoteurs du projet évalué à 200 millions $ espèrent que la première phase de construction débutera à l'été ou l'automne 2018, et ce même si Santé Canada n'a pas encore donné son approbation.

«Il manque encore quelques informations à Santé Canada, on est encore en démarche avec eux», explique Antonio Bramante, un consultant pour le projet qui espère que les premières activités pourront débuter avant la fin de l'année 2018.

En plus des 15 serres de 100 000 pieds carrés chacune pour produire le cannabis, un bâtiment multifonctionnel sera construit. On y retrouvera un musée, un centre d'interprétation, une clinique médicale, un hôtel et aussi un centre de recherche.

«On veut trouver de nouvelles utilisations au chanvre. C'est un produit unique!» ajoute M. Lafleur.

Les promoteurs ont en outre l'intention de faire une vaste campagne d'éducation sur le cannabis et le chanvre auprès des citoyens.

Ce projet va créer 400 emplois directs et 800 emplois indirects à Weedon, une localité située à un peu plus de 50 km au nord-est de Sherbrooke.

Les chercheurs d'emplois sont nombreux à avoir soumis leur candidature.

«Le marché du cannabis médicinal va exploser. Les gens comprennent pas encore l'importance de ce produit-là», soutient Yann Lafleur, président de Cannacanada.

La population de 2700 habitants devrait donc augmenter considérablement d'ici quelques années.

Un nouveau quartier durable de maisons préfabriquées à haute économie d'énergie sera construit pour accueillir de nouveaux résidents.

«Ce sera le premier quartier solaire au Québec, ici à Weedon», explique un employé d’Énergeco.