/24m/city
Navigation

Éclipse solaire totale aux États-Unis, éclipse partielle au Québec

Éclipse totale
Photo Vincent Ethier

Coup d'oeil sur cet article

Pendant plus de 90 minutes, des millions d’Américains sont restés subjugués lundi devant le spectacle du Soleil disparaissant derrière la Lune, à l’occasion d’une très rare éclipse solaire totale, la première à traverser les États-Unis en 99 ans.

L’éclipse totale, la première à traverser les États-Unis depuis 99 ans, a pris fin à 14H48 locales, lundi. La Lune avait commencé à cacher le soleil dans l’Oregon, dans l’ouest du pays.

Lors d’une éclipse totale, la nuit tombe littéralement en plein jour au moment où la lune s’aligne avec le soleil.

«Il fait tellement noir que les fleurs commencent à se refermer, les oiseaux arrêtent de chanter et les animaux vont se coucher», explique Robert Lamontagne, coordonnateur au Centre de recherche en astrophysique du Québec et chercheur à l’Université de Montréal. C’est la nuit pendant quelques minutes [...] on peut même voir des étoiles en plein jour.»

«C’était incroyablement beau. J’étais émue aux larmes», a témoigné devant le front de mer de Charleston Heather Riser, une femme de 54 ans venue de Virginie pour se trouver sur la trajectoire de l’éclipse, qui a plongé dans l’obscurité une bande diagonale de territoire allant du nord-ouest au sud-est américain.

Festivals, rassemblements sur des toits d’immeubles, mariages minutieusement calibrés... des d’Américains ont célébré ce moment historique.

Aux quatre coins du pays, même là où l’éclipse n’était que partielle, télescopes et appareils photo étaient de sortie. À Washington, Donald Trump a observé le phénomène avec sa femme Melania depuis le balcon Truman de la Maison-Blanche. Pendant un très rapide moment, il a levé les yeux au ciel sans lunettes avant que quelqu’un ne lui crie de les remettre.

Éclipse partielle au Québec

Les Québécois ont quant à eux pu assister à une rare éclipse solaire partielle. Vers 14 heures, la Lune a commencé à passer entre la terre et le soleil, cachant en partie celui-ci pendant quelques heures. Vers 15 heures, au plus fort de l’éclipse, plus de la moitié du soleil a été cachée sur le sud du Québec.

La prochaine éclipse totale visible de Montréal et du sud du Québec se produira le 8 avril 2024, tandis que la dernière a eu lieu le 31 août 1932.