/news/politics
Navigation

Legault et Leitao s’arrachent «l’extrême centre»

Le ministre des Finances, Carlos Leitao
Photo d'archives, Simon Clark Le ministre des Finances, Carlos Leitao

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre libéral Carlos Leitao dispute au chef caquiste François Legault l’étiquette «d’extrême centre» pour définir son parti.

Alors que la plupart des ministres libéraux tournaient au ridicule la déclaration de François Legault à l’effet qu’un gouvernement caquiste serait «d’extrême centre», Carlos Leitao, lui, a tenu à s’approprier l’expression.

«On a toujours été de ce côté-là», a lancé le ministre des Finances à l’entrée du conseil des ministres, mercredi. «La position d’extrême centre, c’est celle du Parti libéral. On a toujours été extrême centre. À ce que je sache, on s’est toujours auto-décrit en étant l’extrême centre», a-t-il renchéri.

M. Leitao définit l’extrême centre comme étant l’expression d’un «certain conservatisme du point de vue fiscal et économique» et d’un «certain progressisme du côté social».

«On a une vue assez large de l’échiquier politique, ce qui a toujours été la marque du Parti libéral. C’est-à-dire une approche pour l’économie très forte, avec aussi un penchant social très fort lui aussi. Nous pouvons faire les deux en même temps, et nous le faisons», a-t-il souligné.

Son collègue de la Santé a exprimé une tout autre opinion. «À la CAQ, ce qui règne le plus, c’est la confusion. Demandez à M. Legault de nous expliquer c’est quoi l’extrême centre quand il tient des propos de droite», a lancé Gaétan Barrette.

Même son de cloche chez François Blais, qui a qualifié l’expression de «paradoxale». «M. Legault a besoin de préciser ses positions sur beaucoup de choses», a affirmé le ministre de l’Emploi.