/news/currentevents
Navigation

Un Sherbrookois se fait arnaquer une somme de 1000 $

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Yvon Deblois est encore sous le choc. Le Sherbrookois ne comprend pas comment il a pu être aussi imprudent, mercredi en fin de journée, lorsqu'il a reçu un appel d’un individu disant travailler pour la Gendarmerie royale du Canada (GRC). L'homme à l'autre bout du fil, qui s’avérait dans les faits être un fraudeur, a réussi à lui soutirer 1000 $.

Le fraudeur a utilisé un stratagème oppressant et très réfléchi, a dit la victime.

«Il communique probablement avec des personnes d'un certain âge pour profiter de leur vulnérabilité pour leur réclamer des sommes fictives d'impôts fédéraux impayées», a-t-il résumé.

Un montant initial de 4700 $ a d'abord été réclamé à M. Deblois. Incapable de leur fournir ce montant, le fraudeur lui aurait demandé de se rendre dans un magasin Walmart près de chez lui pour qu'il se procure des cartes prépayées iTunes pour un montant total de 1000 $.

«Il me mettait énormément de pression. J’admets que j'étais un peu paniqué parce qu'il me menaçait de me poursuivre en justice si je ne payais pas. J'ai obtempéré sans trop réfléchir et j'ai acheté les 10 cartes de 100 $ chacune», a relaté le plaignant.

Mise en garde de la GRC

Une vague de fraudes de tout acabit frappe en ce moment la province, si bien que la GRC met en garde la population face à ces arnaques. «La Gendarmerie royale du Canada ne communique jamais de cette façon et elle le fait encore moins pour les motifs évoqués dans le cas de M. Deblois. Si un appel est logé pour ces raisons à votre domicile ou sur votre cellulaire, méfiez-vous, et en cas de doute, raccrochez», a précisé l'agent Éric Gass.

Pour signaler une fraude

Le Centre antifraude du Canada existe pour enregistrer les signalements de la population.

Il est possible de communiquer avec les agents en composant le 1 888 495-8501.