/finance/news
Navigation

Faut-il souscrire une assurance vie à 60 ans?

Faut-il souscrire une assurance vie à 60 ans?
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Est-ce indiqué de souscrire de l’assurance vie passé la soixantaine ? Ça dépend de vos convictions.

Un lecteur nous écrit : « Est-il important de prendre une assurance vie lorsqu’on est au début de la soixantaine et que nous avons un régime de retraite ? » Notre lecteur précise qu’il n’a ni conjoint ni enfant.

En principe, je passerais mon tour.

D’autant plus que si notre lecteur a un régime de retraite d’employeur, il est fort probable qu’il ait aussi une assurance collective. Normalement, un tel régime offre une couverture d’assurance vie.

Couverture de l’employeur

Ce qui tombe bien, car notre lecteur se demande s’il devra utiliser ses économies pour ses arrangements funéraires ou faire appel à de l’assurance vie. Chaque employeur offre une assurance différente (il y a plus de 700 options sur le marché canadien). Les couvertures en assurance vie varient donc grandement. Certaines offrent une indemnité de 2000 $. D’autres, de 10 000 $. Et la couverture peut diminuer à la retraite, pour cesser à un âge précis, ou au jour où vous dites bye-bye boss.

Autrement dit, vérifiez auprès de votre employeur pour déterminer de quelle couverture d’assurance vie vous disposez et quelle est la date de fin de couverture. De plus, le gouvernement du Québec verse une prestation de décès de 2500 $. Mais elle est imposable pour la succession.

Options

Passé la date de fin de couverture de votre assurance collective, vous avez le choix entre financer vos funérailles avec votre épargne ou grâce à des préarrangements effectués avec une entreprise funéraire. Sachez que l’allocation gouvernementale ne s’applique pas aux montants assumés par vos préarrangements (un détail qui intéressera votre succession).

Évidemment, la facture variera selon le type de funérailles (le coût moyen est de 8000 $ au Québec), mais ça, c’est une autre histoire.

Certains entendent toutefois laisser un patrimoine à des personnes moins nanties ou handicapées de leur famille élargie (filleul, nièce, cousin) ou à un ami. D’autres ont de la famille à l’étranger. Vous voudrez peut-être encourager une cause sociale qui vous est chère. Enfin, contrairement à notre ami lecteur, vous avez peut-être des héritiers directs (enfants, petits-enfants).

L’assurance vie est alors envisageable. Il faudra en discuter avec un conseiller financier, car la panoplie de produits varie grandement en fonction de l’indemnité, de la fiscalité et de l’épargne accumulée.

Conseils

  • Si vous décédez dans un accident de la route, votre succession a droit à une indemnité de 5178 $ de la Société de l’assurance automobile du Québec. Info : bit.ly/2xdJtyz
  • La date de décès influe sur l’impôt exigible au décès (et sur le budget des funérailles pour votre succession) : si vous partez pour le grand voyage un 25 décembre, tous vos revenus de l’année seront imposés, ce qui n’est pas le cas pour un décès le 3 janvier.
  • La couverture d’assurance vie prend normalement fin si vous avez plus de 30 jours de retard pour le paiement de votre prime.
  • De la lecture : Que faire lors d’un décès ? (gouvernement du Québec) : bit.ly/2xuhSM2