/sports/fighting
Navigation

Beterbiev se battra pour le titre IBF

Artur Beterbiev
Photo d'archives Artur Beterbiev

Coup d'oeil sur cet article

L’annonce de la retraite d’Andre Ward a bousculé l’ordre des choses chez les mi-lourds, jeudi. Un de ceux qui ont reçu une bonne nouvelle est le Montréalais d’adoption Artur Beterbiev, qui se battra pour le titre vacant IBF de la division des 175 lb à son prochain combat.

Comme on le sait, Beterbiev (11-0, 11 K.-O.) devait se battre dans un combat éliminatoire IBF contre l’Allemand Enrico Koelling, le 11 novembre à Fresno, en Californie. Toutefois, l’organisme de sanction a ordonné jeudi que ce duel devienne un combat de championnat du monde quelques heures après que Ward eut tiré sa révérence.

Cependant, les deux boxeurs empocheront la même bourse qui a été déterminée lors de l’appel d’offres remporté par Top Rank, le 25 juillet dernier.

Pour Beterbiev, c’est un retour du balancier. Après l’annulation de son duel éliminatoire contre Sullivan Barrera prévu en avril et le report de celui contre Koelling en juillet dernier, le cogneur d’origine tchétchène aura enfin la chance d’obtenir son premier titre mondial en carrière.

Nouvelles avenues pour Stevenson

Le départ de Ward a de bonnes chances de désengorger la catégorie des 175 lb dans les prochains mois. Le champion WBC des mi-lourds Adonis Stevenson a clamé haut et fort qu’il souhaitait se battre dans un duel d’unification dès que ce serait possible.

Il aura maintenant plusieurs possibilités de réaliser son rêve dans la prochaine année et on pourrait avoir enfin droit à plusieurs duels de qualité dans un délai raisonnable.

Par contre, il doit affronter son aspirant obligatoire Eleider Alvarez à l’automne.

On va souhaiter que les nouvelles ceintures, qui sont devenues vacantes jeudi, ne lui donnent pas de porte de sortie pour éviter le Colombien d’origine.

♦ Camille Estephan a envoyé une première offre au clan de Francis Lafrenière pour un éventuel combat contre Steven Butler qui pourrait avoir lieu le 16 décembre à la Place Bell. Lafrenière a déjà mentionné qu’il est intéressé par ce combat à condition que la bourse soit intéressante.