/finance/business
Navigation

Le Massif du Sud veut opérer cet hiver

Le Massif du Sud veut opérer cet hiver
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les propriétaires de la station de ski Le Massif du Sud s’affairent à préparer la prochaine saison, malgré les déboires qui l’opposent à la municipalité de Saint-Philémon.

Même si les deux parties restent campées sur leurs positions, les préparatifs se poursuivent en vue de la prochaine saison.

« On est en mode préparation. On n’a jamais arrêté. C’est ce qu’on veut, ouvrir ! Nos employés sont au travail tous les matins et on débroussaille les pistes », a fait part Michel Allard, actionnaire et vice-président de la Station touristique Massif du Sud.

Comme ultime recours, la municipalité de Saint-Philémon veut forcer la vente en justice de la station pour récupérer les 850 000 $ dus en taxes impayées sur des terrains depuis 2013.

M. Allard jette la faute à la municipalité en lui reprochant de créer un climat d’incertitude qui ne fait qu’empirer les choses. « On ne se laissera pas faire », a-t-il dit.

Mobilisation citoyenne

À court terme, Le Massif compte faire appel à la mobilisation citoyenne pour garder le centre de ski ouvert. « Bien sûr qu’on a l’intention de payer nos taxes, dès que l’on va se mettre à vendre des terrains. »

Le maire Daniel Pouliot préfère attendre jusqu’au 12 octobre pour avancer des scénarios sur la suite des choses. La station avait 30 jours pour faire connaître ses intentions.

« Le plus simple, c’est de payer les taxes. Ce n’est pas compliqué », s’est défendu le maire.

Le PDG de l’Association des stations de ski du Québec, Yves Juneau, soutient que Le Massif du Sud est une station « importante » au Québec. « Quand on regarde ailleurs, on voit que c’est très difficile de se relever après une interruption d’opérations », a-t-il mis en garde.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.