/sports
Navigation

Les joies de l’anonymat

Joey Saputo au stade Saputo
Photo Ben Pelosse La sortie publique de Joey Saputo a brièvement fait les manchettes..

Coup d'oeil sur cet article

Montréal est-elle la ville d’un seul sport ? D’une seule équipe, c’est-à-dire le Canadien ? La question refait surface lorsque l’on analyse le traitement médiatique réservé à l’Impact et aux Alouettes, deux équipes professionnelles montréalaises offrant des performances bien en deçà des attentes cet été.

Pour une équipe sportive et pour les joueurs qui la composent, il est parfois injuste d’évoluer dans un marché comptant une équipe mythique qui jouit d’une longue et glorieuse histoire au cours de laquelle elle a accumulé les championnats. Partisans, journalistes et téléspectateurs n’en ont que pour cette équipe.

Parlez-en aux joueurs des Stars ou des Mavericks de Dallas, qui doivent amorcer leur saison respective au moment où celle des Cowboys, dans la NFL, bat son plein. À New York, plusieurs équipes qui mériteraient davantage de visibilité doivent céder le terrain aux Yankees ou aux deux équipes de la NFL évoluant dans la Grosse Pomme. Plus près de chez nous, bien que l’on considère Boston comme un solide marché de hockey, les Bruins y sont la quatrième équipe sportive en importance derrière les Red Sox, les Patriots et les Celtics.

À Montréal, la situation n’est pas différente. À l’époque où l’attaque des Alouettes était brillamment menée par Anthony Calvillo, il était injuste qu’un vulgaire match de saison régulière du Canadien en novembre porte ombrage à des Alouettes qui s’apprêtaient à prendre part à la finale de la Coupe Grey. Il est également injuste qu’en pleine course pour une place en séries, l’Impact voie une horde de journalistes débarquer au tournoi de golf estival du Canadien.

Garder un profil bas

Par contre, de la façon dont vont les choses à l’heure actuelle pour ces deux équipes, les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants doivent grandement apprécier le fait de ne pas faire l’objet de la même couverture médiatique que la Sainte-Flanelle.

Dans l’actualité sportive, l’éventuel rôle d’Alex Galchenyuk en attaque, le partenaire de Shea Weber à la ligne bleue et la couleur des nouvelles jambières de Carey Price passent bien avant les déboires de Darian Durant au poste de quart chez les Alouettes, ou encore les frustrations du président et propriétaire de l’Impact Joey Saputo.

Sur ce dernier sujet, imaginez les réactions que générerait une sortie publique de Geoff Molson visant à dénoncer la contre-performance de ses joueurs, comme celle que nous a réservée Joey Saputo plus tôt cette semaine. Les critiques du proprio se retrouveraient à la une de tous les journaux et alimenteraient les émissions de débat pendant des jours.

Bref, même s’il est normal qu’une ville soit davantage passionnée par un sport ou par une équipe en particulier, il est dommage que les résultats des autres équipes ne soient pas reconnus à leur juste valeur.

Nouvelle saison

Dans un autre ordre d’idées, mais pour demeurer dans le domaine des sports qui ne connaissent pas le succès que l’on souhaiterait dans la grande région de Montréal, on donnait le coup d’envoi à une nouvelle saison au hockey junior, hier soir.

Les chaînes TVA Sports et Sportsnet demeurent les diffuseurs officiels du hockey junior canadien pour la saison 2017-2018, saison qui se terminera avec l’attribution de la Coupe Memorial pour la 100e fois en mai prochain.

Les tweets de la semaine...

twitter.com/DannyJoncas

Deux gestes louables

La nouvelle acquisition du Canadien, Jonathan Drouin, a versé un don important à la Fondation du CHUM cette semaine. Évidemment, plutôt que d’applaudir la générosité du jeune attaquant, certains internautes en ont profité pour comparer son don à celui de P.K. Subban. L’ex-défenseur Mike Commodore a tenu à rappeler ces gens à l’ordre.

« Inutile de comparer les dons. On s’en fout. Ce sont deux beaux gestes et c’est tout ce qui compte. »


De gros doutes

La boxe serait-elle corrompue ? C’est du moins ce que se demandent plusieurs observateurs, dont Robert Littal, au terme de l’affrontement du week-end dernier entre Canelo Alvarez et Gennady Golovkin, qui s’est terminé par un verdict nul. Tous anticipaient une victoire de Golovkin, du moins jusqu’à ce que la juge Adalaide Byrd remette sa carte de pointage.

« J’aimerais voir les comptes de banque d’Adalaide Byrd. Il y a quelque chose qui cloche. »


Protection accrue ?

Le baseball majeur forcera-t-il les équipes à installer davantage de filets protecteurs dans les stades ? Le débat est lancé après qu’une fillette eut été admise à l’hôpital mercredi après avoir été atteinte par une fausse balle de Todd Frazier au Yankee Stadium. Frazier, dont la frappe a été estimée à 105 miles à l’heure, s’est dit troublé à la suite de l’incident.

« Ce fut très difficile à regarder. Je pense à elle et sa famille et je les garderai dans mes prières.

À surveiller...

Première Laver Cup

Le jeune Denis Shapovalov participe à la toute première édition de la Laver Cup. Baptisé ainsi en hommage au légendaire Rod Laver, cet événement qui aura lieu à Prague, en République tchèque, a fait peu de bruit dans les médias jusqu’à présent, malgré la présence des Roger Federer et de Rafael Nadal au sein de la délégation européenne. L’autre formation en lice, l’équipe mondiale, est notamment composée du Canadien Shapovalov, de l’Australien Nick Kyrgios et de l’Américain Jack Sock.

L’équipe européenne part largement favorite en vue de cette compétition présentée sur les ondes de TVA Sports et de TSN3 tout au long de la fin de semaine. L’entrée en scène de Shapovalov est prévue pour cet après-midi à 13 h. Il s’agira du troisième match de simple de la journée. Shapovalov devra alors affronter le gagnant de la plus récente Coupe Rogers, Alexander Zverev. Nadal jouera ensuite un match de double.

Les cinq suggestions de la semaine

Baseball

Joey Saputo au stade Saputo
Photo AFP

Tout juste avant la présentation du match opposant les Blue Jays aux Yankees de New York, diffusion d’une émission spéciale sur le dernier match de Derek Jeter.

Ce soir à 18 h 30 à TVA Sports


Football

Joey Saputo au stade Saputo
Photo Martin Chevalier

Les Alouettes, qui n’ont totalisé que 33 points à leurs trois dernières rencontres, prennent la direction de Toronto afin de se mesurer aux Argonauts demain.

Demain à 19 h à RDS et TSN


Golf

Joey Saputo au stade Saputo
Photo AFP

Les paris sont ouverts pour l’obtention de la Coupe FedEx et de la généreuse bourse de quelque 10 millions qui accompagne le trophée.

Dimanche à 13 h 30 à RDS2 et Global


Soccer

Joey Saputo au stade Saputo
Photo Agence QMI, Dominic Chan

L’Impact est sorti vainqueur d’un festival offensif à Toronto avant-hier. Pour son troisième match en l’espace de neuf jours, l’équipe se rend cette fois à Atlanta.

Dimanche à 17 h à TVA Sports


Football

Joey Saputo au stade Saputo
Photo AFP

Les Raiders d’Oakland, l’équipe que plusieurs observateurs perçoivent comme la principale menace pour les Patriots dans leur association, affrontent les Redskins.

Dimanche à 20 h 30 à RDS et TSN