/news/politics
Navigation

Nouveau rôle pour Steven Blaney

Steven Blaney
Photo DIDIER DEBUSSCHERE Steven Blaney

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le député conservateur québécois Steven Blaney devient «ministre» du cabinet fantôme d’Andrew Scheer en matière d’Emploi, de Développement de la main-d’œuvre et du Travail.

L'élu de Bellechasse–Les Etchemins–Lévis prend la place de Dianne Watts, députée conservatrice de Colombie-Britannique qui se lance dans la course à la direction du Parti libéral de sa province. Son départ a provoqué un brassage des cartes au sein du Parti conservateur du Canada.

Steven Blaney était jusqu’ici le porte-parole conservateur pour les dossiers d’Anciens combattants, responsabilité qu’il connaissait bien puisqu’il a été à la tête de ce ministère dans le gouvernement de Stephen Harper.

«Mon coeur restera toujours avec les vétérans. Ils ont changé ma vie, et ils savent qu'ils peuvent toujours compter sur moi», a précisé M. Blaney.

Ses nouvelles responsabilités représentent «un bon défi» pour le Lévisien, qui promet notamment de talonner le gouvernement au sujet de la pénurie de main-d'oeuvre dans certaines régions du Québec.

Il sera assisté du député Ted Falk, qui a été nommé «ministre adjoint» au cabinet fantôme de l’opposition. Son collègue Phil McColeman donnera la réplique au gouvernement Trudeau pour les Anciens combattants.